65 artistes et Journalistes culturels ont reçu les médailles le 27 novembre 2020 à Yaoundé au cours de la cérémonie d’ouverture des journées de Résilience Artistique et Culturelle présidée par le Premier Ministre Chef du gouvernement, Chief Dr Joseph DION NGUTE Représentant personnel du Chef de l’Etat Paul BIYA. Le Ministre des Arts et de la Culture le Dr. Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt a assuré avec brio l’organisation de cet évènement qui a donné du sourire aux artistes camerounais.

Ange Ebogo, en tête des médaillés.

Les journées de Résilience Artistique et Culturelle célébrées du 25 au 28 Novembre 2020 au Musée national à Yaoundé, est un évènement qui s’est tenu dans un contexte sanitaire précaire dominé depuis un an par la pandémie de la covid-19 dont les effets pernicieux avec leur cohorte de victimes, ont ébranlé la stabilité de l’humanité et dont les conséquences n’ont épargné aucun domaine de la vie nationale dont le sous-secteur Arts et Culture qui a été affecté à un double titre. La Covid-19 a cruellement soustrait au Cameroun un nombre important de ses valeureux talents, et sevré la communauté des mélomanes de certaines de ses icônes, dont le professionnalisme, l’œuvre prolifique et éloquente ainsi que le dévouement ont révélé au monde entier la diversité, la vitalité et le rayonnement de la culture camerounaise. Par ailleurs, le sous-secteur des Arts et de la Culture, domaine de prédilection des activité de masse est sévèrement impacté par les répercussions néfastes de la pandémie COVID-19 avec la fermeture des salles et lieux de spectacles ;Alors que certaines personnes prédisaient un effondrement total du sous-secteur Arts et Culture, les pouvoirs publics par leurs mesures incitatives et les artistes eux-mêmes par leur capacité de créativité et d’adaptation n’ont cessé de travailler avec opiniâtreté à assurer la permanence de la culture camerounaise et l’affirmation de l’identité culturelle nationale. Raisons de l’organisation de festivals virtuels, de concerts virtuels, d’expositions en ligne, de tourisme numérique, de Musée Virtuel… De même, le domaine de la Mode et de l’Habillement a opéré une mutation profonde qui l’a orienté vers de nouvelles filières telles que la confection des masques faciaux. Cette résilience du sous-secteur Arts et Culture méritait donc d’être reconnue et encouragée. D’où la décision prise par le Chef de l’Etat Paul Biya d’accorder les décorations à 65 artistes de disciplines variées, en reconnaissance de leur apport au rayonnement culturel camerounais, et qui plus est dans un contexte sanitaire particulier et dans lequel chaque initiative novatrice, qui s’inscrit dans le registre de la résilience, mérite les encouragements de la nation tout entière. « Plus qu’avant, l’acteur culturel camerounais acquiert sa place d’avant-garde dans le relèvement des défis qui interpellent la communauté nationale. En revanche, la nation honore ses fils qui, par la diversité de leurs talents, participent à la fierté nationale et au rayonnement du pays dans le concert des nations » a souligné le Ministre des arts et de la Culture Dr. Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt., avant d’ajouter que « Dorénavant, la culture participe à la production de la richesse nationale par la promotion du tourisme culturel qui à terme doit déboucher sur un afflux annuel de 3500000 touristes internationaux. Incontestablement, la culture apportera sa contribution à la promotion de l’Emploi. ».

Les artistes médaillés au Musée national, lieu de la cérémonie.

Pour le Ministre Bidoung Mkpatt,  « La célébration de ces journées prend alors tout son sens, en temps qu’elle exalte la Très Haute Attention du Chef de l’Etat au sous-secteur de la Culture que l’imagination féconde et le courage des acteurs ont pu maintenir en alerte au mépris des vicissitudes liées à la covid-19. Des atouts qu’il faut capitaliser pour le rayonnement sans cesse croissant de ce qui fait notre identité en tant qu’ ’’Afrique en miniature’’ ». Parmi les récipiendaires des noms bien connus. Grace Decca, Ange Ebogo Emerant, K- Tino, Henri Njoh, Jean Pierre Bekoko etc. Par la voie de leur porte-parole, les récipiendaires ont dit Merci au Président Paul Biya à qui ils ont adressé une Motion de soutien « sans faille » pour son œuvre de construction d’un pays émergent démocratique et uni dans sa diversité à l’horizon 2035  et pour sa politique culturelle. Le Premier Ministre Chef du gouvernement Joseph Dion Ngute représentant personnel du Chef de l’Etat à cette cérémonie, a souligné que « l’art et la culture participent à la consolidation de la conscience nationale qui refuse le repli identitaire l’exclusion la marginalisation la discrimination ». En effet, a ajouté le Premier Ministre,  « De la diversité culturelle de notre patrie doit jaillir l’unité qui s’exprime par la fraternité universelle l’inclusion, la construction du destin collectif de notre nation et surtout la volonté toujours affirmée de vivre ensemble harmonieusement ».

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *