Sous le Très Haut Patronage du Chef de l’Etat, Paul Biya, la troisième session du Marché de l’Investissement qu’organise l’Agence de Promotion des Investissements(API) se tiendra par visioconférence du 9 au 10 décembre 2020 sur le thème central «Quel soutien des banques, des organismes de financement et des établissements de microfinance aux promoteurs/porteurs de projets d’investissement visant à booster l’import substitution au Cameroun ? ». Les principaux exposés et communications de cet important évènement.

Plusieurs articulations vont marquer cet évènement qui sera co-présidé par le Ministre des finances Louis Paul Motaze et le Ministre des Petites et Moyennes entreprises de l’économie sociale et de l’artisanat Achille Bassilekin III. Après le Mot introductif Dr Diane ACHA-MORFAW, Présidente du Conseil d’Administration de l’Agence de Promotion des Investissements (API), la Présentation détaillée de l’activité du Marché de l’Investissement (MI) sera faite par Madame Marthe Angeline MINJA, Directeur Général de l’API(photo). Puis les participants auront droits à des exposés et communications. Il s’agit de la Communication sur « La problématique du financement des projets d’investissement au Cameroun : instruments financiers disponibles et mobilisables  du Ministre Louis Paul MOTAZE, la Communication sur « Création d’un écosystème cohérent, vertueux et adapté pour favoriser et faciliter le développement des PME au Cameroun : contexte, problématique à résoudre, comment et à quelles conditions  du Ministre Achille BASSILEKIN III.

IL y aura également entre autres exposés, celui sur « Les conditions d’accès aux produits et services financiers » présenté par M. Alphonse NAFACK, Président de l’Association Professionnelle des Etablissements de Crédit du Cameroun (APECCAM), suivi d’échanges ; l’exposé sur « Les conditions d’accès aux produits et services financiers » présenté par M. Alphonse NAFACK, Président de l’Association Professionnelle des Etablissements de Crédit du Cameroun (APECCAM), suivi d’échanges. L’Exposé sur « Principaux risques que présentent les promoteurs/porteurs de projets d’investissement au Cameroun du point de vue des banques et des organismes de financement (risque de gestion, risque d’affaires, risque financier et risque de garanties) : comment les lever ou les réduire ? » présenté par Monsieur Jean Claude EBE-EVINA, Associé- Gérant  du Cabinet BG FINANCE ;l’Exposé sur « Le rôle de la microfinance dans le financement des projets d’investissement au Cameroun et son impact sur le niveau de l’investissement » présenté par M. Gabriel NZOYEM, Secrétaire Général de l’Association Nationale des Etablissements de Microfinance du Cameroun (ANEMCAM), suivi d’échanges.

Le programme prévoit également la Présentation des offres de financement des projets d’investissement par des banques, des organismes de financement et des établissements de microfinance et une Conférence-débat centré sur le thème « Asymétrie d’information entre, d’une part, les banques et les organismes de crédit, et d’autre part, les promoteurs/porteurs de projets d’investissement : pistes de solutions pour améliorer la situation ».

De manière générale, l’objectif visé par l’API à travers l’organisation du Marché de l’Investissement(MI), consiste à mettre en relation directe, sans intermédiaires, d’une part, des partenaires techniques et financiers, et d’autre part, des promoteurs/porteurs de projets d’investissement. De manière spécifique, il s’agira, entre autres d’organiser la confrontation entre, d’une part, les offres de financement proposées par le secteur financier national, voire international, et d’autre part, les demandes de financement des promoteurs/porteurs de projets d’investissement; d’organiser des échanges d’expériences autour de diverses plates-formes de discussions thématiques déclinées du thème général ; de mettre à niveau et de coacher les promoteurs/porteurs dont les projets seront retenus ; mise à niveau et coaching aux plans notamment de la maturation des projets d’investissement et du montage de dossiers financiers du point de vue des banques, des organismes de crédit et des établissements de microfinance. Bref, il s’agira essentiellement de transférer aux lauréats les clefs qui mèneront à une mise en œuvre réussie des projets d’investissement retenus et d’aider ceux-ci à développer à cet effet des solutions adéquates ; d’assurer le suivi ex-post des promoteurs/porteurs de projets d’investissement retenus auprès des partenaires techniques et financiers.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *