Au terme de ce stage professionnel de 6 mois, ces jeunes pourront directement être recrutés, en fonction de leurs compétences. Partenaire de choix dans la formation des jeunes,  la firme chinoise  met ainsi en œuvre sa philosophie d’entreprise, à savoir, accompagner la stratégie du gouvernement Camerounais dans le transfert de know-how en TIC aux jeunes étudiants afin qu’ils soient plus compétents sur le marché de l’emploi. Les détails.

Il faut dire que la première vague, à Douala, a eu droit lundi 7 décembre 2020, à une formation au siège de HUAWEl sis au quartier Akwa : « Aujourd’hui c’est leur premier jour. On a commencé avec une présentation de HUAWEI. On leur a présenté ce qu’ils doivent faire et ce qu’ils ne doivent pas faire. Chacun d’eux aura un superviseur qui va les coacher individuellement. Pour nous, il s’agit d’une formation professionnelle. On espère que tout va bien se passer », a déclaré Delphine Ayika, assistante RH chez HUAWEI Cameroun.

Ces lauréats sont tous issus de l’École Supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication (SUP’PTIC). Ils ont été retenus, parmi plusieurs candidats, au terme des épreuves écrites et orales auxquelles ils ont pris part. Parmi eux le jeune Yvan Belame, étudiant en master 2. « Après avoir soutenu cette année, un stage professionnel est un très bon départ pour ma carrière. Et ensuite, continuer les études pour peut-être devenir un docteur en télécommunications pour pouvoir ainsi aider d’autres jeunes à s’intéresser aux TIC » a-t-il déclaré avant d’ajouter que « Le conseil que je peux donner aux jeunes est de se tourner vers les TIC parce qu’on est capable de mieux exprimer son talent avec les outils de TIC ».

Bon à savoir, le lancement de la formation de la seconde vague constitué de 5 étudiants polytechniciens aura lieu en janvier 2021 à Yaoundé.  Et on peut affirmer toute proportion gardée que le développement d’un univers numérique solide au Cameroun passe sans nul doute  par l’engagement des entreprises comme  HUAWEI, le géant mondial des Technologies de l’information et de la communication, à accompagner et développer des compétences aptes à assurer la relève et le développement du Cameroun Numérique. Tous les programmes de formations et de transfert de compétences en TIC entre Huawei et ses 4 universités partenaires que sont, l’Ecole nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSP), l’Université de Douala (FGI-IUT), l’institut Universitaire de la Côte (I.U.C) et l’Ecole nationale supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication (SUP’PTIC), s’inscrivent d’ailleurs dans cette optique. Notons que plus de 1000 étudiants et 120 enseignants ont déjà été formés grâce à cette coopération fructueuse avec le gouvernement du Cameroun.

Ericien Pascal Nguiamba

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *