Le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale qui exige des actions pertinentes et des résultats probants, invite ses collaborateurs à combattre les travers profonds de l’administration, pour une meilleure performance en 2021. Grégoire Owona annonce également des sanctions sans faiblesse aux auteurs de toutes formes d’atteinte graves à l’éthique et à la déontologie professionnelles.

C’est au cours de la Conférence Annuelle des Responsables des Services Centraux et Déconcentrés de son département ministériel, tenue à Yaoundé, le 29 décembre 2020 au campus de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature(ENAM) sous le thème « l’Inspection du travail face à la crise sanitaire : Enjeux , défis et perspectives», que Grégoire OWONA est monté au créneau pour donner sa nouvelle vision de la gouvernance pour l’année 2021. « Retenons que nous pouvons et nous devons ensemble, combattre les travers profonds de notre administration, reconnaitre nos faiblesses pour progresser , repenser nos actions face aux situations de crise, adapter nos réponses aux problèmes rencontrés pour mieux penser et mieux agir, dans un esprit constructif et tourné vers  l’avenir » a déclaré le Ministre qui ajoute qu’il faut « mettre la barre plus haut, en apportant des améliorations palpables » dans le dévoiement personnel et des innovations concrètes et réalistes dans la contribution technique pour l’atteinte des objectifs assignés au ministère du travail et de la sécurité sociale dans le cadre de l’exercice 2021.

Pour ce qui est des Visites d’Inspections, elles doivent être préparées avec minutie et avoir une valeur ajoutée fondamentale. « Je tiens à ce que cela soit bien compris par rapport à la Nouvelle Administration du Travail qui se veut ouverte et dynamique. Il ne s’agit pas de martyriser les usagers du service public mais de nous assurer tout simplement, que les dispositions légales en faveur du travail décent, sont respectées » souligne Grégoire Owona. Et à ses collaborateurs, le Ministre  a fait des mises en garde fortes et inquiétantes : «  Je rappelle avec instance : l’indiscipline caractérisée, le laxisme pernicieux, les intérêts égoïstes irraisonnables ainsi que toutes les formes d’atteinte grave à l’éthique et à la déontologie professionnelles, sont proscrits au sein de ce Département ministériel et seront sanctionnés sans faiblesse, si des cas sont avérés ».

Ericien Pascal Nguiamba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *