C’est au Centre d’Excellence Technologique Paul BIYA de Institut Africain d’Informatique (IAI) qu’ a été lancée officiellement le 14 janvier 2021 à Yaoundé au Cameroun par le Ministre de la Jeunesse et de l’éducation Civique(Minjec) Mounouna Foutsou, la plateforme du Réarmement Moral, Civique et Entrepreneurial (REAMORCE) en ligne. Une cérémonie  couplée à la remise des kits d’installation aux Juniors-Entrepreneurs-Consultants et aux jeunes installés dans les clusters innovants de l’économie numérique et des énergies renouvelables.

Mounouna Foutsou pendant son discours.

Dans le cadre de l’opérationnalisation du Plan Triennal Spécial Jeunes, le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique est passé à la deuxième Phase. Cette dernière consiste au Réarmement Moral, Civique et Entrepreneurial (REAMORCE) des jeunes susceptibles de bénéficier du PTS-Jeunes. Le REAMORCE a pour objectif, d’assainir et de restaurer la morale, le comportement incivique du citoyen camerounais et du jeune en particulier, en lui insufflant une dose de motivation nécessaire pour assumer de manière efficace et efficiente ses futures missions de manager et d’entrepreneur. Il est question à travers cette phase, de booster les valeurs morales, civiques et entrepreneuriales des jeunes de manière à leur permettre de tendre vers un modèle de jeune qui, par ses manières de faire, de penser et d’agir, contribue activement et positivement au développement politique, social, économique et culturel de sa localité, de sa région et du Cameroun.

Après  donc la présentation du contexte de cette cérémonie marqué par l’accélération de la mise en œuvre du Plan Triennal Spécial-Jeunes, M. Halidou Sadjo va passer la parole à M. Thierry Vaho pour la présentation technique de plateforme de la REAMORCE en ligne. Cette Plateforme en fait une interface interactive de e-learning qui présente des courtes vidéos permettant d’évaluer ses connaissances en ligne sur les valeurs civiques et morales. La plateforme est bilingue et les cours sont en ce moment accessibles partout pour une durée de 4 semaines sanctionné par une évaluation en ligne…Des versions gratuites de l’application sont en cours de réalisation. « Ce jour, il s’agit d’abord, de lancer officiellement la Plateforme du Réarmement Moral, Civique et Entrepreneuriale (REAMORCE) en ligne. C’était d’ailleurs, l’objet de la première articulation de notre journée. Il s’est agi de présenter en salle, il y a quelques minutes, cet espace virtuel où les jeunes en quête d’accompagnement sont Réamorcés, c’est-à-dire réarmés au plan moral, civique et entrepreneurial. En effet, dans le mécanisme d’insertion du PTS-Jeunes, après l’inscription à l’Observatoire National de la Jeunesse, le jeune est obligatoirement soumis à des séances de Réarmement Moral, Civique et Entrepreneurial. L’objectif est non seulement de le mettre en confiance, mais surtout de lui inculquer des valeurs civiques, citoyennes et patriotiques, afin de le préparer à une conduite efficiente de son entreprise envisagée, ainsi qu’au respect des institutions de la République et des Hommes qui les incarnent. Cette activité jusque-là, se faisait exclusivement en présentiel au sein des Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes, par l’Agence du Service Civique National de Participation au Développement » a déclaré le Ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique. Cependant, « l’avènement de la pandémie à coronavirus, invité indésirable de l’année 2020 a bousculé les habitudes. Eu égard à cette situation, des réflexions ont été menées au niveau stratégique, afin de trouver des voies et moyens pour la poursuite de la mise en œuvre du Plan Triennal Spécial Jeunes. S’agissant du REAMORCE, l’option du virtuel a été adoptée avec pour avantages qu’il limite les contacts et a la capacité de toucher un nombre plus important des jeunes postulants aux opportunités qu’offre le Gouvernement et ses partenaires au développement » a ajouté Mounouna Foutsou.
Dans son propos, Monsieur, Armand Claude Abanda a fait savoir sa joie et sa satisfaction pour cette cérémonie qui met l’économie numérique en vitrine. Pour lui, les efforts entrepris par le Ministre *MOUNOUNA FOUTSOU* pour l’autonomisation des jeunes sont à loués. De ce fait, il a exhorté les jeunes étudiants de l’IAI-Cameroun à être optimiste et à profiter des opportunités offertes par le ministère de la jeunesse.

Dans son mot de bienvenue, Jean François Ondigui Owona , Maire de la Commune de Nkol Afamba, a exprimé sa satisfaction de recevoir autant de personnalités dans sa commune et s’est réjouis que les pouvoirs publics puissent continuer à fournir des efforts en vue du développement local notamment de sa localité.

Bon à savoir, pour ce qui est des Clusters « Cabinets Conseils » ; «Energies Renouvelables » et « Maintenance informatique », il faut préciser que ce sont des modèles d’installation des jeunes retenus au sein des projets filières d’insertion des jeunes du Programme d’Appui à la Jeunesse Rurale et Urbaine (PAJER-U), et financés dans le cadre du Plan Triennal Spécial Jeunes. Le cluster « Cabinets Conseils », issus du Projet de Promotion des Juniors Entreprises Post-Formation, est une société de coopérative d’activité et d’emploi (SCAE) qui regroupe en son sein huit jeunes diplômés, Juniors Entrepreneurs Consultants, installés dans les métiers du Conseil Juridique, du Conseil fiscal, du Conseil en Entrepreneuriat et Management, du Conseil en Communication et Marketing, du Conseil Agropastoral, de la  Psychologie de l’Entreprise et de la Santé, de l’Ingénierie Conseil, et enfin de l’Ingénierie de Procédé. Localisés dans les 58 départements du pays, à raison de huit jeunes par département, pour un total de 464 Jeunes diplômés Juniors Entrepreneurs Consultants, puis installés en Sociétés Coopératives d’Activités et d’Emplois (SCAE), au sein des Pépinières d’Entreprises des Centres Multifonctionnels de Promotion des Jeunes du Programme « CMPJ Incubator ». Ils constituent ainsi un maillon important du dispositif d’accompagnement des jeunes bénéficiaires du plan Triennal Spécial Jeunes.  En somme, ce modèle d’installation donnera ainsi la possibilité aux jeunes diplômés d’expérimenter leurs connaissances académiques et professionnelles, et de mettre en branle leur inventivité pour devenir leur propre employeur au sein d’un groupe mutuel des ressources de production. Le cluster «Energies renouvelables », issus du Projet d’installation des jeunes dans les métiers des Energies Renouvelables, concerne l’installation des jeunes ayant une formation dans les métiers des énergies renouvelables, à raison d’un jeune par département, soit au total 58 jeunes.

Par Yaoundeinfo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *