Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique a présidé du 30 janvier au 2 février 2021  à Méri dans la Région de l’Extrême-Nord, le lancement officiel des activités marquant la célébration de la 55è fête de la jeunesse. Pendant ce séjour le Ministre Mounouna Foutsou a mené une série d’activités dans cette partie septentrionale du pays.

Il s’agit  notamment de la rencontre avec les jeunes leaders des clubs d’étudiants et des organisations de jeunesse de la région ; la relise des kits d’installations aux Juniors Entrepreneurs consultants diplômés de l’enseignement supérieur et aux et aux jeunes installés dans les Clusters innovants de l’économie numérique et des énergies renouvelables dans le cadre du Plan Triennal Spécial Jeunes, la remise des appuis gouvernementaux aux jeunes du Centre Régional de Désarmement de Démobilisation et de Réinsertion de Méri, ainsi qu’aux associations et groupes organisés des jeunes de la localité ; la mise en place du tout premier Conseil Municipal Jeunes de la Commune de Méri.

Dès son arrivée à l’aéroport de Maroua, le ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique Mounouna Foutsou s’est brièvement entretenu avec ses homologues du gouvernement, les autorités administratives et traditionnelles de la région dans le salon d’honneur de l’aéroport de Maroua Salack. Juste après ces échanges, le cortège ministériel s’est dirigé vers  l’Université de Maroua-kingola où était prévu la Rencontre du MINJEC avec les leaders des associations et clubs de l’université de Maroua, des jeunes du CNJC, des députés jeunes et les juniors-entrepreneurs-consultants de la région de l’extrême nord. Il ya eu une rencontre  fructueuse du MINJEC avec les leaders des associations et clubs de l’université de Maroua, les jeunes du CNJC (présidents départementaux et communaux),les députés jeunes,les leaders des organisations de jeunesse et les Juniors Entrepreneurs Consultants de la Région de l’Extrême-Nord au Campus de Kongola à Maroua. A l’occasion de Hang-Out, le ministre Mounouna Foutsou a tout d’abord été reçu au rectorat de l’université où il a échangé avec le recteur de cette institution, avant de se rendre à la tribune d’honneur pour le déroulement de la cérémonie.

Dans le cadre de son mot de bienvenue, le recteur de l’Université de Maroua, le Pr Idrissou Alioum  a exprimé sa joie d’accueillir les membres de gouvernement dans le cadre de cette cérémonie. Il s’est d’ailleurs réjouit de pouvoir contribuer à l’émergence de la jeunesse camerounaise. Après la présentation des kits, les kits d’installation ont été remis aux juniors-entrepreneurs-consultants. Il s’agit des jeunes installés dans les domaines de l’économie numérique et des énergies renouvelables. Pendant la cérémonie, une jeune dame nommée Yanpelda Irène, fondateur de l’entreprise WeeY énergie qui est très active dans la région de l’extrême nord, a fait part de son parcours d’entrepreneur fait de difficultés qu’elle a dû surmonter. Elle a encouragé les jeunes ayant reçu les kits à en faire bon usage.

Aussi été marqué par la Signature de Convention MINJEC-Université de Maroua. Cette convention est relative à la mise en place d’un cadre de collaboration entre le MINJEC et l’Université de Maroua en vue de l’accompagnement des jeunes entrepreneurs.

Le Minjec au cours de ce séjour fructueux, a encouragé les jeunes à mettre en profit leurs talents à travers les kits reçus. Mounouna Foutsou s’est appuyé sur l’exemple du jeune physicien Stéphane Tema Biwole, présent à cette cérémonie. A côté des dispositifs existants en faveur de l’accompagnement des jeunes, le  ministre a indiqué que le projet PROJEFOP vient en appui aux jeunes diplômés des universités du Cameroun. C’est dans ce sens qu’il les a exhortés à suivre l’exemple des success stories.

Hang-Out avec les membres du gouvernement et les jeunes de la région de l’Extrême-Nord.

Dans le cadre des interventions, le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (MINEFOP), Issa Tchiroma Bakary, le premier à prendre la parole, a déclaré que le gouvernement continue de faire des efforts en faveur des jeunes et notamment de la région. Il a cité l’exemple du Fonds National de l’Emploi (FNE) qui oeuvre pour le placement des jeunes en entreprise. Le MINEFOP est abondamment revenu sur l’ensemble des activités et missions du département dont il a la charge en faveur des jeunes Camerounais. Dans ce sillage, il a dressé une cartographie des Centres de formation professionnelle sur l’ensemble du pays. Il a fait aussi savoir que le Président de la République, Paul BIYA, vient de doter le département ministériel dont il a la charge de la création d’un Centre de formation des formateurs afin de booster le dispositif de formation. Ici, la stratégie de travail consiste à offrir des formations innovantes dans des secteurs innovants et à forts potentiels de création de richesse.

Yaoundeinfo.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *