Le député du Mayo-Danay Sud(Région de l’Extrême-Nord) qui a été reçu en audience par le Ministre des Arts et de la Culture du Cameroun, le Dr Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt le 23 février 2021 à Yaoundé, était porteur d’une importante doléance dans le cadre du développement de la culture dans sa circonscription politique.

Le Ministre des Arts et de la Culture Bidoung Mkpatt(au centre) avec son invité l’honorable Célestin Tabouli à sa gauche.

« Le Ministère des arts et de la culture c’est l’élément qui magnifie le vivre-ensemble au Cameroun, il est donc question de nous rapprocher de ce département ministère afin de pouvoir au niveau de ma circonscription politique le Mayo-Danay sud, d’y implanter quelque chose qui puisse mettre les gens ensemble, la maison de la culture. Et c’est cette doléance que je suis venu porter au Ministre des arts et de la culture, le Dr Bidoung Mkpatt pour qu’il essaye pendant les années prochaines de faire une programmation en terme de construction de la maison de la culture dans ces quatre arrondissements » a déclaré l’honorable Célestin Tabouli au sortir de l’audience avec le Dr Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt qui avait à ses côtés ses plus proches collaborateurs.  Il faut noter que la culture du Mayo Danay Sud est très riche avec notamment le Gourna qui s’exhibe à Yaoundé et partout au Cameroun. Il y a les autres danses traditionnelles qu’on observe pendant les festivals et c’est une culture très riche. Aussi, il faut avoir des maisons pour pouvoir pérenniser cette culture, parce qu’un peuple sans culture est appelé à disparaitre. « Il est donc question de pouvoir les sécuriser dans des maisons qui pourraient servir à la génération future » a dit le député.

En rappel, les peuples Toupouri sont à cheval sur deux pays, le Cameroun et le Tchad. Il est donc question qu’une fois ces maisons de la culture construites, l’on pourrait étendre en fonction des élites qui constitue la population Toupouri, de pouvoir également implanter quelque chose de ce genre à côté du Tchad, a suggéré l’honorable Celestin Tabouli.

Ericien Pascal Nguiamba

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *