Cette convention signée le 19 mai 2021 à Yaoundé, a vocation à ouvrir de nouvelles perspectives à la promotion des activités de jeunesse et d’éducation civique au Cameroun. Des engagements réciproques ont été pris entre les deux parties. Une autre grande action d’éclat du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique Mounouna Foutsou en faveur de la jeunesse camerounaise.

Le Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique Mounouna Foutsou, pendant son allocution.

Cette convention de partenariat entre le MINJEC et les CVUC relative à la promotion et l’animation des activités de jeunesse et d’éducation Civique concerne 10 domaines de collaboration comme l’a présentée Madame  NGONG Henrietta, CEA2 à la Cellule de communication du MINJEC. Il s’agit de l’éducation civique et citoyenne des populations; la promotion de la paix, du vivre ensemble et de l’intégration national au sein des communes; la participation citoyenne des jeunes , des organisations et mouvements de jeunesse aux actions de développement local; la promotion du volontariat ;l’insertion sociale et économique des jeunes; la lutte contre les fléaux sociaux et les pandémies ; l’intégration de l’approche jeune dans la réalisation des Objectifs du Développement Durable; l’implication des jeunes et notamment des jeunes filles dans des actions de développement local; la promotion de l’économie numérique et de l’innovation technologique en milieu jeune; la promotion et la capitalisation de partenariats durables en faveur des jeunes au niveau local, national et international.

Dans son mot de circonstance, MOUNOUNA FOUTSOU, Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique a remercié le Président national des CVUC le Maire Augustin Tamba pour sa sollicitude mais également pour avoir permis la signature de cette convention. Le Minjec a loué  les premiers fruits de cette convention à travers l’installation des CMJ dans certaines Communes et dont l’installation du CMJ de Yaoundé 2 en est une illustration. Tout en remerciant tous les partenaires qui œuvrent pour l’épanouissement de la Jeunesse, Mounouna Foutsou a déclaré que « le champ infini du développement local offre autant de perspectives pour l’éducation civique et citoyenne des populations, pour la promotion de la paix et du vivre ensemble, et pour l’encadrement et la participation de la jeunesse, conformément aux dispositions pertinentes du code de la décentralisation. Les engagements réciproques dont la substance vient de vous être donnée devront contribuer à l’atteinte de ce noble objectif. Le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique par ma voix, confirme l’engagement de l’Etat à apporter toute sa contribution aux côtés des Collectivités Territoriales Décentralisées, pour le plein épanouissement de notre jeunesse ».

Les Engagements du MINJEC dans cette convention de partenariat sont entre autres  offrir aux CVUC un accompagnement technique dans la mise en œuvre de ses activités de promotion de l’éducation civique et de l’intégration nationale; collaborer avec les CVUC et ses membres pour l’implémentation des conseils Municipaux jeunes; mobiliser les jeunes et leurs organisations en vue de la définition, de la mise en œuvre et du suivi des activités menées par les municipalités dans les domaines objet de la convention et enfin, fournir aux CVUC et ses membres une assistance technique en vue de la mise en place et de la conduite des activités des CMJ. Les Engagements des CVUC. consisteront à fournir au MINJEC toutes les informations et ressources nécessaires à la mise en œuvre des activités relevant du champ d’application de la présente convention; assurer auprès de ses membres , la sensibilisation et la vulgarisation des initiatives menées par le MINJEC en faveur des populations en général et de la Jeunesse en particulier ;apporter un appui au MINJEC dans le cadre de la Campagne d’éducation Civique et d’intégration nationale ; sensibiliser les communes sur la nécessité de mettre a la disposition du MINJEC, les données sur les activités du secteur jeunesse menées au sein des municipalités ; sensibiliser des membres en vue de la mise en place des CMJ et de l’ accompagnement de leurs activités au sein des municipalités ; encourager les municipalités à accueillir , encadrer et apporter un appui multiforme aux jeunes dans le cadre des activités relevant du champ d’application de la présente convention ; contribuer à l’élaboration des outils didactiques et méthodologiques relatifs au renforcement des capacités des acteurs locaux dans les domaines relevant du champ d’application de la convention.

«Bien que responsable de l’encadrement de la jeunesse notamment par son éducation civique et son insertion socioéconomique, le MINJEC est d’avis que la mutualisation des efforts par un partenariat multiforme est une approche qui permettra d’améliorer la prise en charge de cette frange importante de la société. C’est le lieu pour moi de marquer toute l’appréciation du Gouvernement pour le soutien et l’engagement exprimés par divers partenaires au développement ici représentés, qui, chacun dans son domaine de compétence, s’impliquent d’ores et déjà dans la mise en œuvre de nombreux projets ambitieux dans ce domaine » a déclaré le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique Mounouna Foutsou.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *