A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’alimentation le 16 octobre 2021 au musée national à Yaoundé sous le thème «Un environnement meilleur pour une meilleure production, une meilleure nutrition et une meilleure vie», COSADER, Collectif des ONG pour la Sécurité Alimentaire et le Développement Rural du Cameroun a mené une campagne de sensibilisation sur la diversification alimentaire avec l’appui de l’ONG Internationale ACF, Alliance contre la Faim, dans le cadre de la convention de partenariat pluriannuel.

Le COSADER  a brillé par son stand au musée national, à l’occasion de la 41è édition de la Journée mondiale de l’Alimentation célébrée sous le thème « Un environnement meilleur pour une meilleure production, une meilleure nutrition et une meilleure vie ». COSADER a ainsi sensibilisé sur « une diversification alimentaire à base de produits locaux pour une meilleure nutrition, pour une meilleure vie.

Après la journée internationale de la femme rurale, le COSADER s’est focalisée sur la nutrition basée sur les produits locaux. C’est-à-dire amener les populations à consommer local, notamment les produits issus des vergers mais l’ONG insiste surtout sur la diversification alimentaire. Voilà  pourquoi sur les supports de communication, on a observé des images de différents mets de chaque région du Cameroun. « Nous avons eu cette idée, ce concept grâce à notre  travail avec les femmes rurales qui sont en charge de la production des aliments que nous consommons tous les jours. C’est grâce à ce travail, et surtout à travers ces femmes rurales, que nous voulons sensibiliser les populations notamment sur l’agro écologie, l’agriculture familiale, mais surtout insister dans leur nutrition sur la diversification alimentaire. Il faut qu’on ait des enfants bien nourris, qui respectent le concept de l’arc-en-ciel » a expliqué Mounia du COSADER dont le stand a enregistré de nombreux visiteurs. Tous ont été sensibilisés pour manger arc en ciel, le vert, le rouge le jaune, bref, privilégier une diversification des aliments.

Pour évoluer, réussir et se faire entendre par un grand nombre de personnes, il faut créer des partenariats, c’est la raison pour laquelle cosader et ACF, Alliance Contre la Faim sont en partenariat depuis bientôt un an, dans le cadre de la convention de partenariat pluriannuel, et se battent pour le statut nutritionnel du Cameroun. « Nous avons eu plusieurs activités mais les points sur lesquels nous avons insisté dans note partenariat sont les journées internationales de la femme rurale et la journée mondiale de l’alimentation. C’est donc dans ce cadre que ACF nous appuie et nous accompagne. Vous savez,  nous sommes une ONG nationale, il faut donc une ONG internationale ainsi que ses ressources pour nous appuyer et nous accompagner dans notre combat et dans notre sensibilisation » explique Mounia.

La journée mondiale de l’alimentation est l’occasion idoine pour célèbrer le système agro-alimentaire dont dépendent les vies. Il est donc question aujourd’hui plus qu’hier,  d’un système agro-alimentaire durable, c’est-à-dire d’un système où l’on dispose d’une variété d’aliments suffisant nutritifs et sains, un système dans lequel personne n’a faim ni ne souffre d’aucune forme de malnutrition.

Ericien Pascal Nguiamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *