Au nombre de 90 au départ, ils sont 40 étudiants  retenus par HUAWEI Cameroun au terme des entretiens menées du 3 au 5 novembre 2021, qui participeront à la 6è édition de « Seeds for the future », un programme de promotion des jeunes talents en TIC, généralement couronné par une formation au siège du groupe Huawei en Chine. L’ouverture officielle de cette nouvelle saison a eu lieu le 19 novembre 2021 à Yaoundé en présence des membres du gouvernement, dont un représentant de Chief Joseph DION NGUTE,  Premier Ministre Chef du gouvernement. Détails.

Il faut dire que le programme « Seeds for the Future » aide à développer les talents locaux des TIC, à améliorer le transfert des connaissances, à promouvoir une connaissance et un intérêt accru dans le secteur des télécommunications, à améliorer et à encourager la construction régionale et la participation à la communauté numérique. « Seeds for the future  est un programme académique qui vient renforcer les liens de coopération internationale entre  la Chine et le gouvernement camerounais. Ce programme est mis en œuvre par le Minesup. Le transfert de compétences en TIC sera bénéfique au Cameroun pour son émergence à l’horizon 2035 tel que voulu par le Chef de l’Etat » a déclaré le Professeur Wilfred NYONGBET GABSA secrétaire général du Ministère de l’enseignement Supérieur. Par ailleurs, « HUAWEI peut compter sans réserve sur le Ministre d‘Etat, Ministre de l’enseignement supérieur qui ne ménagera aucun effort pour donner le soutien et l’appui nécessaires pour la réussite de ses projets au Cameroun » a-t-il ajouté avant  de conclure que « Par ma voix, le ministre d’État, ministre de l’Enseignement supérieur, dit toutes ses félicitations à Huawei et encourage les jeunes étudiants bénéficiaires de ce programme à se prendre très au sérieux. Ce programme a un input incommensurable pour le développement technologique du Cameroun. Et je ne serai pas surpris que ces candidats, bien jeunes avec des cerveaux encore frais, mettent sur pied une œuvre digitale de renom ».

Pour sa part, Armand Claude ABANDA, Représentant Résident de l’IA au Cameroun a déclaré que «  l’admission de l’IAI Cameroun et de l’IFTIC SUP au programme Seeds for the future de Huawei permettra à nos étudiants de bénéficier d’une meilleure connaissance des technologies HUAWEI qui est l’un des leaders mondiaux en matière de technologies ». Pendant deux semaines, ces 40 lauréats, tous des étudiants certifiés Huawei ICT Academy, vont bénéficier de l’expertise et de l’expérience du géant chinois des télécoms, en matière de développement des réseaux et autres technologies de pointe. Ce programme qui vise à familiariser les Lauréats aux Technologies de l’Information et de la Communication, permet aussi d’amener les lauréats à être plus concrets et pétris d’expérience dans leur domaine de compétence.

Il faut dire que chez HUAWEI, le soutien du gouvernement camerounais est une priorité. Chez le géant chinois, il est question de créer des opportunités dans le domaine de l’éducation afin de soutenir et promouvoir des talents qui sont des petites graines aujourd’hui et surtout les leaders de demain. Le programme « Seeds for the future »  s’inscrit donc en droite ligne du cahier de charge de «  L’Accord de partenariat Stratégique dans le domaine des Technologies de l’Information et de la Communication » signé entre le gouvernement du Cameroun et HUAWEI à Beijing en septembre 2018 lors de la visite du Président Paul Biya en Chine. Dans son volet formation des jeunes camerounais, il a pour objectif de contribuer à la formation des étudiants camerounais à l’économie numérique via les technologies de l’information et de la Communication qui constituent l’un des leviers pour l’émergence du Cameron. Avec les 40 candidats sélectionnés pour l’édition 2021, la firme chinoise Huawei porte ainsi à 120 le nombre de jeunes étudiants camerounais formés dans le cadre de son programme « Seeds for the future ». À en croire l’équipementier chinois, depuis son lancement en 2008, près de 5770 étudiants venant de 126 pays et 500 universités ont rejoint le Programme « Seeds for the future » et ont effectué des voyages en Chine. Bon à savoir, suite à la propagation du Coviud-19, en mars 2020, HUAWEI a permis aux enseignants d’avoir des accès à des formations et des modules en ligne, afin d’assurer la continuité des formations des enseignants et assurer la formation des étudiants de diverses universités à travers la plateforme d’Access  « Learn-on »  gratuitement en ligne.

Rédaction yaoundeinfo.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *