Le Réseau des Femmes Leaders Africaines pour la Transformation de l’Afrique « Chapitre Cameroun » (AWLN 237) vient d’organiser à l’hôtel de ville de Yaoundé, un atelier de renforcement des capacités sur les instruments nationaux et internationaux de protection des droits des femmes, des filles et d’autres groupes vulnérables en période de conflits et post conflits. Une importante rencontre de deux jours aux objectifs multiples. Détails.

Cet atelier dont les travaux ont été ouverts à l’hôtel de ville de Yaoundé le 8 décembre 2021, par le Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, le Pr Marie Thérèse ABENA ONDOA,  avait pour cibles  les membres des corps de défense et de sécurité, les juges de différentes juridictions,  des leaders communautés et des leaders des Organisations de la Société Civile(OSC) et des organisations de défense des droits de femmes. Son objectif était de renforcer les capacités des cibles sur les instruments nationaux et internationaux de protection des droits des femmes, des filles et d’autres groupes vulnérables en période de conflits et post conflits. De manière spécifique, il était question au cours des travaux( les 8 et 9 décembre 2021), de vulgariser les instruments nationaux et internationaux de protection des droits des femmes, des filles et d’autres groupes vulnérables ; permettre aux participants de s’approprier les instruments nationaux et internationaux de protection des droits des femmes, des filles et d’autres groupes vulnérables en période de conflits et post conflits.

Le Réseau des Femmes Leaders Africaines pour la Transformation de l’Afrique « Chapitre Cameroun », (AWLN 237), organisateur de cette rencontre, a pour but d’apporter son appui à la mise  en œuvre des politiques publiques en matière de protection et de promotion des droits de  la femme, de promotion et de consolidation de la paix et de la stabilité sociale, en rapport avec les Agenda 2030 des Nations Unies et 2063 de l’Union Africaine.

Le Réseau des Femmes Leaders Africaines pour la Transformation de l’Afrique communément appelé AWLN (African Women Leaders Network) a été lancé en juin 2017 à New York. Une initiative conjointe de l’Union Africaine et ONU FEMMES.  Ce Réseau  sert de plateforme régionale pour galvaniser le leadership féminin pour une paix et un développement durable dans les secteurs et à tous les niveaux. AWLN  est également  un instrument concret de mise en œuvre de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies  au niveau régional.  Le Réseau vise à accroitre la participation  des femmes dans les prises de décision grâce au mentorat, à la solidarité, au plaidoyer et au renforcement  des capacités entre autres.

Pour le cas du Cameroun, le Réseau a été lancé le 17 janvier 2020, lors de l’atelier national organisé à l’intention des femmes leaders  des 10  régions du Cameroun et qui a  regroupé  près de 400 femmes venant de tous les secteurs (des femmes politiques, des femmes fonctionnaires, entrepreneures, de la société civile, des femmes handicapées, des femmes rurales, des jeunes filles et les femmes dans les médias). Il est dirigé par Delphine NANA MEKOUNTE. Par ailleurs, il faut souligner que le Réseau AWLN 237 a pour but d’apporter son appui à la mise  en œuvre des politiques publiques en matière de protection et de promotion des droits de  la femme, de promotion et de consolidation de la paix et de la stabilité sociale, en rapport avec les Agenda 2030 des Nations Unies et 2063 de l’Union Africaine.

Ericien Pascal Nguiamba Bibiang

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *