Postulez dès maintenant afin de commencer vos études ce semestre de mars 2022 dans cette belle université des Technologies de l’Information et de la communication située au quartier Messassi à Yaoundé. : Délai d’inscription le 18 mars 2022. Voir toutes les informations sur cette affiche

Pour postuler à l’université des TIC pour ce semestre de mars 2022, cliquez sur ce lien https://ictuniversity.edu.cm/application-form

Le Site d’accueil provisoire des migrants logé au Centre d’Ecoute et de Transit dans la capitale Yaoundé, a été mis en service mardi 18 janvier 2022 au cours d’une cérémonie présidée par Madame le Ministre des Affaires Sociales, Pauline Irène NGUENE.  La ligne verte pour la prévention et la lutte contre la traite et le trafic des personnes a également été mise en service au cours de la même cérémonie qui a par ailleurs servi de prétexte au lancement des activités de la 5e édition de la Semaine de la Solidarité Nationale et de l’Entrepreneuriat(SESES). Détails.

« Les victimes de la traite ou de trafic, l’on en recrute parmi les migrants clandestins qui, répondant aux sirènes de l’aventure et de l’illusion du bonheur qui est toujours ailleurs que chez soi, se retrouvent la plupart du temps dans une voie sans issue, fragilisée émotionnellement et physiquement, sans assistance, dénués de toutes ressources et dans l’incapacité de refaire le chemin retour… C’est à ces camerounais, pour la plupart des jeunes, en situation de vulnérabilité sociale particulière, qu’est destiné le Site d’accueil provisoire que nous nous allons réceptionner cet après-midi » a déclaré Madame le Ministre des Affaires Sociales, Pauline Irène NGUENE(photo ci-dessous). C’est au Centre d’écoute et de Transit de Yaoundé qu’est logé  ce Site d’accueil provisoire des migrants dans la capitale Yaoundé, notamment dans la commune de Yaoundé au quartier Elig-Essono, rue Ceper. Il est constitué de  de deux dortoirs, un pour hommes d’une capacité de 24 places et le second pour femmes et enfants d’une capacité de 21 places. La durée du séjour des migrants est de 72 heures. Toutefois, pour les cas de vulnérabilité particulière ainsi que pour les migrants dont les localités de résidence n’offrent pas  les garanties de sécurité et de protection, des mesures particulières peuvent être prises en vue de prolonger exceptionnellement leur séjour au sein du Site pour une durée ne pouvant excéder un mois. Ce projet porté par le Ministère des affaires sociales(Minas) a pour partenaire, l’Organisation Internationale pour les Migrations(OIM).

Et il faut dire que dans le cadre de l’initiative EUTF-OIM pour la protection et la réintégration des Migrants, financé par l’Union Européenne et pilotée par le Ministère des Relations Extérieures , le Minas a mis à disposition un bâtiment  du Centre d’écoute et de Transit qui a été réhabilité et équipé en vue de renforcer le dispositif d’accompagnement des migrants de retour volontaire, en rendant pérenne l’assistance  dès leur arrivée, en sécurisant temporairement ceux des migrants ne pouvant  dans des courts délais retourner dans leurs zones d’origines pour des raisons liées à leur protection et surtout en rendant disponible un cadre approprié pour la mise en place des activités de soutien psychosocial.

Quant au numéro vert, il s’agit du 1503 accessible gratuitement 24 heures sur 24, afin de dénoncer et de signaler les cas de traite et de trafic des personnes. « Il s’agit d’un véritable service d’aide qui va au plus près des victimes de la traite et de leurs familles » souligne Pauline Irène NGUENE. Pour le Ministre des Affaires Sociales « Le 1503 est en effet à la disposition de ceux qui ont besoin d’être écoutés pour exprimer leurs souffrances et leurs peurs sans être intimidés. Le 1503 est au plus proche des communautés pour donner la bonne information sur ces situations d’esclavage des temps modernes que vivent certains enfants dans le voisinage ou dans les familles ». Madame Pauline Irène NGUENE ajoute aussi que « Le 1503 répond aux besoins d’orientation des victimes  vers les autorités et tous les services  d’assistance dont elles ont besoin au plan juridique, social, psychologique, sanitaire etc… »

En rappel, cette cérémonie a aussi servi de prétexte au lancement des activités de la 5e édition de la Semaine de la Solidarité Nationale et de l’Entrepreneuriat(SESES) dont le but est de susciter une participation collective de tous les maillons de la société camerounaise, à l’effort de solidarité en faveur de l’inclusion socio-économique des personnes socialement vulnérables.

Ericien Pascal Nguiamba Bibiang

Cette université américaine au service des pays en développement, propose des Programmes de Licence Master Doctorat en TIC, Gestion, Santé publique, Ingénierie et Études du développement. Des ordinateurs et tablettes Android sont  gratuits pour tous les étudiants qui rejoignent l’université des TIC(ICT-U) ce semestre de mars 2022. ICT-U est située au quartier Messassi à Yaoundé. Lire la suite.

Pour postuler à l’université des TIC pour ce semestre de mars 2022 cliquez sur ce lien https://ictuniversity.edu.cm/application-form

Il a été installé dans ses fonctions de Recteur de l’Université des Technologies de l’Information et de la Communication le 5 janvier 2022 à Yaoundé au cours d’une belle cérémonie à laquelle ont pris part d’importantes personnalités dont le Ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng. Jean Emmanuel PONDI va désormais mettre tout son savoir-faire, son expérience et  son expertise au service des jeunes étudiants de cette Université qui fait actuellement la fierté de l’Afrique dans le domaine des Technologies de l’information et de la Communication.Le Professeur Jean Emmanuel PONDI à gauche pendant la signature des documents

« la sagesse commande quand vous arrivez à une institution aussi grande et prestigieuse que l’université des tic , la sagesse commande d’ouvrir ses oreilles , d’ouvrir ses yeux et d’abord de ferler sa bouche ; écouter les uns et les autres pour bien prendre la température de l’endroit où on se trouve c’est ce que je ferai dans les prochaines semaines et dans les prochains mois ; mais ce que je peux dire tout simplement c’est rendre un hommage appuyé à mon prédécesseur , tout ce que je peux dire par conséquent c’est que je m’appuierai sur ces acquis pour avancer mais on avance à partir de tout ce qui a déjà été fait et le monde d’aujourd’hui du 21è siècle va tourner et continue de tourner autour justement des technologies de l’information et de la communication par conséquent nous sommes au bon endroit » a déclaré à la presse le Professeur Jean Emmanuel PONDI lors de son installation  à ses fonctions de nouveau Recteur de l’Université des TIC sis au Campus de Messassi à Yaoundé

Parcours du nouveau Recteur.

Jean-Emmanuel Pondi est né le 26 novembre 1958 à Nkongsamba au Cameroun. Il obtient un bac B en 1977 à Lyon. En 1982, il est reçu en Master of Science, économie politique de la London School of Economics. En 1984 et 1986, il obtient un Master of Philosophy en Relations internationales de l’Université de Cambridge et un Ph.D. en Sciences politiques de l’Université d’État de Pennsylvanie

Jean-Emmanuel PONDI commence sa carrière à l’Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC). Il est assistant, enseignant de politique internationale, chargé de cours, enseignant de politique internationale, chef de service, secrétaire général, enseignant associé, maître de conférences et enfin directeur de l’IRIC.

Il est aussi professeur d’université et est secrétaire général à l’Université de Yaoundé II et I au Cameroun. Il est régulièrement consulté comme chroniqueur politique sur les plateaux de télévision. Il est aussi professeur invité dans différentes institutions et officie également en qualité de consultant.

Le recteur de l’Université des TIC qui a pris ses fonctions le 5 janvier 2022 est donc une tête bien faite qui va mettre sa riche expérience au service de l’Université des TIC (ICT University ) au Cameroun. Troisième recteur de l’ICT University, le Pr Jean Emmanuel PONDI remplace à ce poste  le Révérend Professeur  Ayambod Emmanuel Anya en poste depuis 2015.

Pour postuler à l’université des TIC cliquez sur ce lien https://ictuniversity.edu.cm/application-form

 

Le Maire de la Commune d’arrondissement de Bafia Marthe Félicité ZINTCHEM, et les populations de cette ville sont déjà dans l’ambiance de la Coupe d’Afrique des Nations de Football Can Total Energies Cameroun 2021. Après une grande marche de soutien au Président Paul Biya pour la bonne organisation de la compétition, toutes les dispositions ont été prises pour une CAN victorieuse, une CAN qui doit divertir toutes les populations de la belle ville de Bafia. Une tanière des Lions, un village de la CAN, des appuis du Cocan et de la Fecafoot. Grâce aux initiatives et actions de son dynamique Maire, Bafia vibre déjà au rythme de la plus belle fête sportive du continent. Lire.

Jeudi 6 janvier 2022, Les militantes, militants ainsi que les sympathisants de la section RDPC Mbam et Inoubou 1 Centre(Bafia) ont dit merci au Président Paul Biya à travers une grande marche de soutien et de remerciement pour la réussite de l’organisation de la CAN Total  Energies 2021 et ont vibré à l’unisson au succès de son plein déroulement. En tête de la marche, le Maire de la Commune de Bafia et Président de la section RDPC Mbam et Inoubou 1 centre(Bafia). Partis de la place des fêtes à Total Axe lourd, les militants, militantes et sympathisants du parti au pouvoir ont chanté, dansé, sous le regard admiratif des populations massées le long de la route pour vivre la grande caravane conduite par le Maire Marthe Félicité ZINTCHEM. Une vraie parade marquée par l’animation de la fanfare. Et pour mettre plus d’ambiance, madame le maire va de temps en temps esquisser des pas de danse, et jouer avec le ballon. Une belle manière pour cette grande sportive de célébrer le football et les lions indomptables. « Nous avons voulu par notre militantisme exprimer notre gratitude exprimer nos remerciements les plus sincères au Chef de l’Etat pour la réussite de cette organisation » a déclaré à la presse la Présidente de la section RDPC Mbam et Inoubou 1 centre(Bafia) qui a réussi à rassembler tous les militants et sympathisant du RDPC  à Bafia pour rendre cette marche encore plus populaire et festive. « C’est une vision de développement qui a été adoptée par toutes les populations de la ville de Bafia. Ce matin encore, en qualité de Maire, vous savez je suis le Maire de la commune de Bafia, toutes les populations ont dit oui pour une CAN  propre à travers notre journée « jeudi administratif » sur les routes de la CAN. Toutes les populations y étaient. Par la suite, vous savez tous que je suis devenu maire par ce que portée par un parti politique qui est le RDPC, il fallait de notre part aussi rassembler les militants du RDPC, pour dire oui nous sommes derrière le Chef de l’Etat , oui nous sommes fiers de l’organisation de la CAN, oui pour souhaiter pleins succès bonne chance aux lions indomptables parce que je sais que cette CAN, cette coupe reviendra ici avec l’encadrement du pichichi que nous attendons tous à Bafia » a ajouté le Maire de Bafia. Marthe Félicité ZINTCHEM a aussi annoncé que la CAN va se vivre à Bafia de « manière sucrée » comme disent les populations. « Nous avons pris toutes les dispositions pour une CAN victorieuse, pour une CAN qui doit divertir toutes les populations. Personne ne sera déçu » rassure Madame le Maire. D’ailleurs le président de la fecafoot , a pris sur lui de créer la tanière du lion à la salle des fêtes , il y aura un village de la CAN  au manège créé par la mairie de Bafia, pour dire en substance que les populations de Bafia attendent vivement ce dimanche 9 janvier 2022 pour soutenir les lions indomptables et pour dire une fois de plus merci à son excellence Paul Biya le président national du RDPC célébré et très soutenu par le Maire de Bafia et ses populations.

Ericien Pascal Nguiamba Bibiang de retour de Bafia.

 

 

 

La cérémonie d’inauguration de ce BAC de 10.000M3 de Gasoil au dépôt de Nsam à Yaoundé, ainsi que la mise en service de l’ancien BAC pétrole transformé après des travaux de rénovation en BAC JET A1 d’un volume de de 2900 M3, a été présidée le mercredi 29 décembre 2021 dans la capitale par le Ministre de l’Eau et de l’Energie Gaston Eloundou Essomba, en présence du Directeur Général de la SCDP, Madame Véronique MANZOUA épouse MOAMPEA MBIO, et des membres du gouvernement. Zoom sur cet impressionnant ouvrage qui va contribuer de manière substantielle à la consolidation des capacités d’exécution des missions régaliennes de la Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers(SCDP)  en termes de sécurisation et de mise à disposition des produits pétroliers.

C’est un ouvrage futuriste et d’une importance capitale pour la SCDP. Les travaux de cette infrastructure ont démarré le 9 juillet 2020 et se sont achevés le 30 novembre 2021, pour une durée de globale de 18 mois. La capitale de stockage de ce BAC Gasoil est de 10.000 M3, sa fondation est constituée de quarante-neuf pieux  d’un mètre de diamètre chacun, ancrés  sur une riche à 15 mètres  de profondeur en moyenne  par rapport au niveau naturel  du sol. Un radier  général de 70 cm d’épaisseur surplombe les 49 pieux. Il est doté d’une capacité de charge en compression de 210 tonnes et de 927 tonnes de capacités portante.

Sur le plan sécuritaire,

le BAC est muni d’équipement de sécurité suivants : 01 couronne d’arrosage avec 39 diffuseurs ; 3 boites à mousse et 2 réservoirs à mouse pour cuvette ; 1 cuvette  de plus de 11.000M3 ; 1 mir de protection d’une hauteur de 3 mètres autour du réservoir ; 2 sous cuvettes, 2évents d’aération ; 1 réseau  de défense  contre incendie, constitués  de trois pompes débitant chacune  425 M3 par heure.

Il faut dire que l’ouvrage en lui-même, est un bac atmosphérique  cylindrique  vertical de 27,45 m de diamètre nominal sur 17,75 m de hauteur totale. Il est constitué de 9 viroles surmontées d’une toiture de 602 M2 en treillis soudés pour une masse de 24 tonnes d’aciers. Il est doré d’équipements d’exploitation modernes suivants : 1 clapet à sécurité positive de 12 pouces à la sortie, ainsi qu’un autre de 10 pouces à l’entrée ; 1 pot de purge et 1 purge et 1 puits de jauge manuel.

Sur le plan  énergétique, l’ouvrage compte 5 points lumineux dont 4 sur le  toit du BAC et  1 sur le palier de repos de l’escalier hélicoïdal ; ainsi  que 5 points de mise en terre.

S’agissant de son système de métrologie,

L’ouvrage est équipé d’un système de télé-jaugeage, dont un jaugeur  de type radar, une sonde de température, une antenne de communication sans fil et un afficheur graphique. La robe du BAC dispose pour sa part d’un transmetteur de pression. Le pied du BAC est équipé, quant à lui d’un concentrateur de terrain, une sonde de niveau haut, une de niveau très haut et une sonde de détection d’hydrocarbures liquides.

En somme, il s’agit d’un bac à l’architecture contemporaine, répondant aux différentes contraintes d’espace, de sol, d’esthétique et de sécurité.

Bon à savoir,  avec sa mise en service, en même temps que celle du BAC rénové JET A1 de 2900M3, la capacité globale du dépôt de Nsam se voit ainsi considérablement renforcée, passant de 66 970 M3 à 76 970 M3 permettant par conséquent à la SCDP de répondre , avec efficacité, à la forte demande induite par le grand rendez-vous sportif continental que le Cameroun s’apprête à abriter  dès le début de l’année 2022, à savoir la 33 édition de la CN Total Energies 2021. De manière spécifique, nous passons  ainsi pour le Gasoil, d’une capacité de 29 470 M3 à 39 470 M3, soit une augmentation de 33,99% ; et pour le JET A1, nous passons d’une capacité de stockage de 1000M3 à 3900M3, soit une valeur de 290% » déclare le Directeur Général de la SCDP.

De belles perspectives…

Mais bien que ces chiffres soient assez rassurants, ils restent cependant à consolider reconnait la patronne de la SCDP qui explique qu’ «  En augmentant ses capacités de stockage, notre entreprise se positionne fortement  en adéquation avec les prescriptions gouvernementales et en droite ligne des exigences économiques de l’avenir. Ce projet  et bien d’autres en gestation dans les exploitations de la SCDP, s’inscrivent dans un vaste programme de développement et de modernisation de l’outil de production. Et d’ici à leurs accomplissement les uns après les autres, il importe de célébrer ce grand moment  d’inauguration. Le nouveau BAC opérationnel au dépôt de Yaoundé est une nouvelle victoire engrangée. Et ce n’est que le début… » écrit le DG de la SCDP, MANZOUA Veronique épouse MOAMPEA MBIO, une femme dynamique et infatigable à qui le Chef de l’Etat a placé toute sa confiance pour diriger avec brio la Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers. Et la médaille de Officier de l’Ordre national de la Valeur qu’elle a reçue au cours de cette cérémonie l’illustre aisément.

Ericien Pascal Nguiamba Bibiang

Le Ministre de l’Eau et de l’Energie(Minee) Gaston Eloundou Essomba a effectué une mission de suivi-évaluation des travaux de construction de l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal, un important ouvrage d’une très grande valeur ajoutée et point de départ de la ligne interconnexion du réseau sud au réseau nord, le 20 décembre 2021 à Ndokoa par Batchenga dans la région du Centre. C’était en présence du Directeur général de  NHPC, Vincent LEROUX, et des Directeurs Généraux de EDC, ENEO,  SONATREL, et ARSEL. Le Minee a dévoilé en exclusivité le nouveau calendrier : la première machine devrait être mise en production en juillet 2023 et la septième et dernière machine en juillet 2024. D’autres précisions.

« Nous sommes ici aujourd’hui, dans le cadre d’une mission de suivi-évaluation des travaux de construction de cet important ouvrage qu’est le barrage de Nachtigal. Je voudrais dire d’entrée de jeu que les travaux évoluent bien, le taux global de réalisation est aujourd’hui à 52% et par lot, nous nous réjouissons de voir que le lot ligne de transport de cet énergie vers Yaoundé, que les travaux de la ligne sont achevés , le lot est avancé à à peu près à 65% ; le lot génie civile, le lot le plus important, est déjà quant à lui à 58% , le lot électromécanique à 48% » a déclaré le Ministre de l’Eau et de l’Energie à la presse au terme de cette mission de suivi-évaluation avant de justifier les retards soulignés par certains sceptiques : « Nous accusons un petit retard de 8 à 9 mois  dû essentiellement à l’impact de la pandémie à corona virus, aux problèmes du transport maritime au niveau international, mais nous avons demandé à l’entreprise de faire des efforts pour respecter le nouveau calendrier » a expliqué le Ministre Eloundou Essomba. Qui a indiqué que « le nouveau calendrier est que la première machine devrait être mise en production en juillet 2023 et la septième et dernière machine en juillet 2024. Nachtigal est aussi le point de départ de la ligne interconnexion du réseau sud au réseau nord…En terme d’impact, c’est le plus grand ouvrage que le Cameroun est entrain de construire parce qu’il va faire un productif de 420 mégawatts. Il vient stabiliser la production de l’énergie électrique, remettre le secteur dans un certain confort en matière de fourniture d’énergie électrique » explique le Ministre. Aussi, « Pour la compétitivité de notre tissu industriel, cet ouvrage est fondamental. Nous rentrons avec un sentiment de satisfaction au regard de l’évolution des travaux, et nous avons donné des instructions fermes à l’entreprise pour dire que le calendrier actualisé ne devait plus subir le moindre changement » a souligné le Ministre de l’Eau et de l’Energie.

Il faut noter que pour ce qui est du climat social au sein du chantier, il est serein, aucun problème  n’a été signalé. Les contraintes sont donc aujourd’hui levées, et le travail se poursuit sereinement pour que le calendrier actualisé soit effectivement respecté. Pour Vincent LEROUX, le Directeur Général de NHPC «  cette visite du Ministre de l’Eau et de l’Energie témoigne de la confiance de l’Etat du Cameroun dans la capacité des équipes de NHPC et de ses entreprises partenaires à réaliser ce projet d’aménagement hydroélectrique ». Le DG de NHPC ajoute que «  nous sommes toutes et tous résolument engagés à faire de Nachtigal le plus grand aménagement hydroélectrique du pays, au bénéfice  du développement  économique et social ».

Le chantier qui a démarré le 1er février 2019, mobilise à fin novembre 2021, un effectif de 3176 travailleurs engagés au quotidien. A sa mise en service en 2024, Nachtigal fournira près de 30% de la consommation électrique du Cameroun avec une électricité verte, compétitive et disponible toute année, inscrivant le barrage au cœur  du développement durable du pays.

Ericien Pascal Nguiamba Bibiang

Le Réseau des Femmes Leaders Africaines pour la Transformation de l’Afrique « Chapitre Cameroun » (AWLN 237) vient d’organiser à l’hôtel de ville de Yaoundé, un atelier de renforcement des capacités sur les instruments nationaux et internationaux de protection des droits des femmes, des filles et d’autres groupes vulnérables en période de conflits et post conflits. Une importante rencontre de deux jours aux objectifs multiples. Détails.

Cet atelier dont les travaux ont été ouverts à l’hôtel de ville de Yaoundé le 8 décembre 2021, par le Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, le Pr Marie Thérèse ABENA ONDOA,  avait pour cibles  les membres des corps de défense et de sécurité, les juges de différentes juridictions,  des leaders communautés et des leaders des Organisations de la Société Civile(OSC) et des organisations de défense des droits de femmes. Son objectif était de renforcer les capacités des cibles sur les instruments nationaux et internationaux de protection des droits des femmes, des filles et d’autres groupes vulnérables en période de conflits et post conflits. De manière spécifique, il était question au cours des travaux( les 8 et 9 décembre 2021), de vulgariser les instruments nationaux et internationaux de protection des droits des femmes, des filles et d’autres groupes vulnérables ; permettre aux participants de s’approprier les instruments nationaux et internationaux de protection des droits des femmes, des filles et d’autres groupes vulnérables en période de conflits et post conflits.

Le Réseau des Femmes Leaders Africaines pour la Transformation de l’Afrique « Chapitre Cameroun », (AWLN 237), organisateur de cette rencontre, a pour but d’apporter son appui à la mise  en œuvre des politiques publiques en matière de protection et de promotion des droits de  la femme, de promotion et de consolidation de la paix et de la stabilité sociale, en rapport avec les Agenda 2030 des Nations Unies et 2063 de l’Union Africaine.

Le Réseau des Femmes Leaders Africaines pour la Transformation de l’Afrique communément appelé AWLN (African Women Leaders Network) a été lancé en juin 2017 à New York. Une initiative conjointe de l’Union Africaine et ONU FEMMES.  Ce Réseau  sert de plateforme régionale pour galvaniser le leadership féminin pour une paix et un développement durable dans les secteurs et à tous les niveaux. AWLN  est également  un instrument concret de mise en œuvre de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies  au niveau régional.  Le Réseau vise à accroitre la participation  des femmes dans les prises de décision grâce au mentorat, à la solidarité, au plaidoyer et au renforcement  des capacités entre autres.

Pour le cas du Cameroun, le Réseau a été lancé le 17 janvier 2020, lors de l’atelier national organisé à l’intention des femmes leaders  des 10  régions du Cameroun et qui a  regroupé  près de 400 femmes venant de tous les secteurs (des femmes politiques, des femmes fonctionnaires, entrepreneures, de la société civile, des femmes handicapées, des femmes rurales, des jeunes filles et les femmes dans les médias). Il est dirigé par Delphine NANA MEKOUNTE. Par ailleurs, il faut souligner que le Réseau AWLN 237 a pour but d’apporter son appui à la mise  en œuvre des politiques publiques en matière de protection et de promotion des droits de  la femme, de promotion et de consolidation de la paix et de la stabilité sociale, en rapport avec les Agenda 2030 des Nations Unies et 2063 de l’Union Africaine.

Ericien Pascal Nguiamba Bibiang

 

 

 

Après une mission fructueuse en Italie dans le cadre du Forum promotion des initiatives de développement économique et social au Cameroun , pour la réduction de la pauvreté , l’exode rural et l’émigration clandestine  vers l’Europe, organisé  les 18 et 19 novembre 2021 à Milan, Jeannette TCHAKOUNTE a fait la restitution de cette mission à la presse le 6 décembre 2021 à Yaoundé. Parmi les grandes annonces de ces échanges avec la presse, l’arrivée de plusieurs investisseurs italiens au Cameroun en février. Ce qu’il faut savoir.

Ce forum qui s‘est tenu à la salle des conférences de Best Western  hôtel de Milan sous la coordination de Jeannette TCHAKOUNTE, avait pour objectifs de mettre en relation des élus, des hommes d’affaires camerounais et des promoteurs  sportifs camerounais et de potentiels investisseurs italiens ; mettre en relation des collectivités territoriales décentralisées camerounaises  avec leurs homologues italiennes, mais aussi de présenter le potentiel sportif camerounais. Jeannette TCHAKOUNTE qui conduisait la délégation du Cameroun composée d’une quinzaine de membres, était donc face à la presse le 6 décembre 2021 à Yaoundé pour faire une restitution de ce grand Forum au cours duquel elle a orienté son discours à l’ouverture le 18 novembre, sur la lutte contre l’immigration clandestine, la présentation du besoin de production mécanique et de transformation tout en créant des emplois ; des opportunités foncières des terres arabes  et offres de mécanisation ; l’importation de poissons à  plus de 90% ; la présentation des opportunités portuaires et l’invitation pour une rencontre et une présentation dans un forum organisé à Yaoundé. En fait, la journée du 18 novembre avait pour temps forts majeurs, des échanges B2B entre les banques communales et les mairies ; les échanges entre académies ;  la convergence et confirmation d’un retour pratique en terre camerounaise ; la présentation du projet de potabilisation  de l’eau par Focus Export ; la présentation des offres en énergies renouvelables.

Offres Majeurs des investisseurs

Laboratoires et matériels médical de pointe ; traitement d’espace en nanotechnologie ; traitement des eaux macro et micro ; production, transformation de la tomate ; production, transformation des fruits ; Offres agricoles et élevages industriels, offres agricoles et d’élevage industriels.

En termes de perspectives de ce Forum,  les participants ont émis le vœu de l’organisation d’un forum à Yaoundé avec la visite des sites ; l’attente des accompagnements techniques et financiers du gouvernement camerounais, la finalisation des accords et le lancement des partenariats et coopérations. « Il s’agissait de rencontrer des partenaires techniques et financiers italiens dans le domaine de l’agriculture, l’élevage. Nous sommes allés les rencontrer afin de demander des partenariats dans le domaine de l’agriculture et l’élevage et pour qu’ils viennent chez nous pour nous former dans certains domaines. Cette mission a été très positive. Une quinzaine d’opérateurs économiques italiens, des industriels,  seront au Cameroun en février 2022 » a expliqué Jeannette TCHAKOUNTE.   Ces investisseurs vont  visiter les sites à travers les 10 régions du pays. En fait,  il y a près de 50 entreprises qui arrivent au Cameroun. On parle par exemple de la production du lait, du fromage, du beurre. On parle également de l’installation des hôpitaux au Cameroun. « Nous voulons permettre l’installation d’un hôpital d’urgence qui permettra à tous les camerounais de pouvoir se soigner à un coût pour, ne pas dire gratuit. Les gens meurent par manque de soins, des soins qui passent d’abord par des examens. Il faut des laboratoires pour cela.  Il y a des partenaires qui sont prêts à venir installer des laboratoires d’urgence au Cameroun pour permettre à chaque camerounais d’avoir une carte sanitaire même s’il faut payer après, on prend en charge et on voit comment régulariser après » ajoute la Présidente Fondatrice d’ALSAT avant de souligner qu’ « iI y aura donc une tournée dans les 10 régions du Cameroun  pour voir par climat qu’est-ce qu’on peut installer où  pour que tous  les camerounais puissent en bénéficier ». ALSAT, tel un ambassadeur, à travers cette initiative, œuvre résolument pour un monde meilleur.

Ericien Pascal NB

 

 

Ils ont été installés le 4 décembre 2021 au cours d’une cérémonie festive présidée par la Présidente élue de la Section RDPC Mbam-et-Inoubou 1 Centre, Marthe Félicité Zintchem, par ailleurs maire de la commune d’arrondissement de bafia. La  section RDPC Mbam- et-Inoubou 1 Centre qui passe de 7 à 44 sous-sections, fait ainsi de Bafia l’une des bases fortes du parti au pouvoir dans le département du Mbam-et-Inoubou (région du Centre) en particulier et au Cameroun en général. Les détails.

« Toutes les 44 sous-sections RDPC du Mbam-et-Inoubou 1 Centre, derrière le Président national Son Excellence Paul Biya », c’est l’un des messages forts que l’on retient de cette belle et grande cérémonie qui a mobilisé les militants, militantes et sympathisants du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais(RDPC) à la place des Fêtes de Bafia Samedi 4 décembre 2021. C’était en présence des autorités traditionnelles et administratives locales dont Madame Wandja Tchakounte Sous-préfet de l’arrondissement de Bafia Représentant  du Préfet du Mbam-et-Inouboiu, empêché. Et de Madame Delphine NANA MEKOUNTE, la Présidente fondatrice de l’Association Femmes Leaders Mbamoises(FELEMBAM). A noter également la Présence de la présidente de l’ofrdpc Mbam-et-inouboiu 1 centre, du président de l’ojrdpc Mbam-et-inouboiu 1 centre Bafia, les conseillers municipaux, de la commune de Bafia, les présidents des sous-sections ofrdpc, ojrdpc, rdpoc de Bafia, et de nombreux invités. Cette  cérémonie d’installation des présidents et présidentes des sous-sections récemment élus au terme des opérations de renouvellement des organes de base du parti le 26 septembre 2021, était memorable et historique. Le RDPC a su parler d’une seule et même voix. Aux nouveaux présidentes et présidents des 44 nouveaux bureaux élus, il a été demandé d’etre  les anges de paix et non des apôtres de la division pour réussir dans la conduite des militants, militantes et sympathisants de leurs unités de commandants respectives.  Aussi, chacun devait se procurer les textes du parti et s’imprégner comme d’une lanterne pour la conduite heureuse de ses missions. Ces documents devraient donc compter parmi les livres de chevet des militants convaincus du RDPC.

Femme Dynamique, militante convaincue du parti de Paul Biya, Marthe Félicité Zintchem est entrée dans les annales de l’histoire  de cette formation politique dans le département du Mbam-et-Inoubou comme la toute première femme à occuper le poste de présidente de la section Rdpc Mbam-et-Inoubou 1 Centre, une circonscription politique qui est passée de 7 sous-sections seulement au départ à 44 sous-sections aujourd’hui. Elle est par ailleurs Maire de la Commune d’arrondissement de Bafia. Des faits qui montrent éloquemment que cette militante de la première heure du RDPC est, on ne peut plus, en phase avec sa base.  Marthe Félicité Zintchem a donc décidé de donner vie au parti par des actes militants aptes à changer le quotidien des populations. A Bafia, il se raconte que  tout ce que touchent les mains de cette grande dame, se transforme en or. La preuve, Bafia s’est quasiment transformée et brille depuis son arrivée aux commandes de la commune. Son parti qui continue de lui faire confiance, compte à ce jour 496 organes  dans la circonscription politique qu’elle dirige. Aux nouveaux responsables installés, la présidente de section a émis le vœu de les voir «  fidèles, loyaux et disciplinés, humbles et expérimentés, agissant avec dévouement générosité et abnégation ayant pour seule ambition d’assurer le triomphe des nobles causes du rdpoc… ». La présidente de section Rdpc Mbam-et-Inoubou 1 Centre a aussi recommandé  à ses camarades “une fois de plus la discipline dans tout ce que vous ferez au nom du parti , le dialogue la main tendue aux militants candidats  non élus” mais aussi l’animation permanente des  unités respectives , l’encadrement et l’information des militants pour empêcher l’infiltration des partis d’opposition. Tous en cœur,  ils ont décidé de barrer la route à l’opposition à Bafia. Une ville qui doit désormais rester à 100% sous le contrôle du RDPC. Une motion de soutien au président national du parti, Paul Biya, a d’ailleurs été lue au cours de cette cérémonie et remise au Sous-préfet de Bafia pour transmission à qui de droit. Et c’est par une impressionnante marche, de la place des fêtes au carrefour Ndengué, que s’est achevée cette belle cérémonie.

Ericien Pascal Nguiamba Bibiang à Bafia