Cameroun-Crise anglophone: Liste des personnes libérées sur instruction du Président Paul Biya

Cameroun-Crise anglophone: Liste des personnes libérées sur instruction du Président Paul Biya

- in A La Une, Actualité
398
0
Paul Biya. Le Président camerounais œuvre sans cesse en faveur de la cohésion nationale.
Le gouvernement à travers son porte parole, le Ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary était face à la presse le 31 août 2017 pour faire le point sur cette décision du Chef de l’Etat, Paul Biya qui vient de décider de l’arrêt des poursuites engagées par le Tribunal Militaire à l’encontre  de 55  personnes impliquées dans la crise anglophone qui viennent de retrouver leur totale liberté.
Il s’agit de : NKONGO Félix AGBOR ; FONTEM AFORTEKA’A NEBA ; TEGUM Elvis ; AMBE CHARBET ECHU ; YUSINYU Gerald TAWA ; MUNGOU AZEH Priesley ; MOFOR ECHU CHE Jean Pierre ; NDASSI Julius ; MUNJI Roland FON ; Elvis NDZANYUY ; NKWENKAM MOMENKAM Tite ; ATIA TILARIOUS AZOHNWI ; FUO EWI Evaristus ; BAN Japheth CHAMBANG ; TEM WUNG Jonathan ; CHIA ATEH Martin ; NEBA Francis ; Raymond YOH ; NDENGUE Godden ZAMA ; CHE Julius ATANGA ; NTIMAH Andrew NJIKA ; FINNIAN TIM NJUA ; ACHEGHE Stanley KUM ; MEH Ranson AKAP ; ESSAME Collins ENJANWEG ; ABONGUE Eric ASSANGA ; PEREK PENVADGA GANA ; TAMBU Cédric ; NKEMBU TCHEGUM Anicet ; UYASE Léonard SAHFAN ; AWUH
Terence AMBE ; LEVALA Brian ; SUCHU Dieudonné NFORMI ; WANDONG ENOH Moses ; MOFORECHU CHE Jean Pierre ; Hilary YANG DONKE ; PANG James PUH ; MANYAKA Gaston TONDE ; NGUEME Eugène ; VERANSO Stephen VEJAINI ; TATAH Elvis ; NGWA Francis CHE ; Vincent SAMA NIBA ; NEBA Olivier NTUNGFOR ; AWEMO Joseph ; LANGWA Justin TARDZENNY ; VERNYUY Clearance ; TEME Clifford NWUNYI ; MINDAKO Junior Abel ; CHIATO YAM Richard ; Emmanuel AKUMBU ; MOFOR NDONG ; BAN Joseph CHAMBANG ; ACHOMBA Hans ACHOMBA sans oublier Paul Ayah Abine libéré plus tôt.
Cependant le porte parole du gouvernement a souligné que « pour une vingtaine de cas dont les procédures pendantes sont à l’étude, les personnes accusées demeurent toujours en détention. »
Ericien Pascal Nguiamba

faire un commentaire via Facebook