\"\"

Synergies Africaines a été créée sous l’impulsion de la Première Dame du Cameroun, le 15 novembre 2002 à Yaoundé. Ce 16è anniversaire est l’occasion de célébrer la mobilisation tous azimuts et plaider pour une accélération des efforts dans la perspective de l’éradication du Sida en tant que menace de santé publique à l’horizon 2030. Zoom sur le bilan de cette ONG qui regroupe les Premières Dames du Continent.

Synergies Africaines, c’est 16 ans d’engagement, et d’action pour que la femme enceinte séropositive puisse donner naissance à un nouveau-né sain. C’est également 16 ans de mobilisation en faveur de la promotion de l’éducation et l’autonomisation de la femme et de la jeune fille et de lutte pour la promotion de la santé sexuelle et reproductive chez les jeunes de 15 à 24 ans, principales victimes de la pandémie. Synergies Africaines c’est aussi 16 ans de combat contre la stigmatisation, la discrimination et contre toutes les formes de violences faites aux personnes séropositives.

\"\"

Cette ONG panafricaine apporte un soutien à la recherche fondamentale et opérationnelle dans la prévention et la prise en charge des IST, le vih et sida. Sous l’impulsion de la Première Dame du Cameroun, Chantal Biya, Synergies Africaines mène des plaidoyers constants. De nombreux progrès ont été accomplis, même si la mobilisation continue.

Son Secrétaire Exécutif, Jean Stéphane Biatcha a dressé le bilan de cette Organisation Non gouvernementale panafricaine, le 14 novembre 2018 à Yaoundé au cours de la cérémonie de remise de matériels de sensibilisation aux associations et établissements scolaires, organisée dans le cadre de la célébration de la 3è édition du mois camerounais contre le Sida et la célébration de la 30è journée mondiale de lutte contre le sida le 1er décembre 2018.

Ericien Pascal Nguiamba

\"Chantal

La Première Dame camerounaise a reçu la prestigieuse distinction des mains du Directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, en visite au Cameroun, le lundi 1er juin 2015, en présence du Chef de l’Etat S.E.M. Paul BIYA, au Salon Oriental du Palais de l’Unité.

Dans sa brève déclaration de circonstance, le Directeur exécutif de l’ONUSIDA a salué l’engagement constant du Couple présidentiel dans la lutte contre le VIH/SIDA. Il a indiqué que depuis une vingtaine d’années, l’œuvre de pionnière de Madame Chantal BIYA s’est singularisée par une judicieuse combinaison entre l’action opérationnelle et le volet recherche. Cette action s’est particulièrement illustrée dans le domaine de la prévention de la transmission mère-enfant.

La nouvelle Ambassadrice Spéciale de l’ONUSIDA a reçu un diplôme, accompagné d’un merveilleux trophée. Selon M. Michel Sidibé, Elle sera davantage chargée d’assurer la promotion de la recherche à travers le continent africain.

Réagissant aux propos du Directeur exécutif de l’ONUSIDA, le Chef de l’Etat, S.E.M. Paul BIYA, visiblement très heureux de cette récompense, a pris l’engagement ferme que le gouvernement camerounais, en partenariat avec Synergies Africaines, va redoubler d’efforts pour réduire la pandémie du VIH/SIDA à sa plus simple expression.

Cette cérémonie a été ponctuée par des échanges à huis clos entre le représentant de l’ONU et le Couple présidentiel.

Le Directeur exécutif de l’ONUSIDA était accompagné au Palais de l’Unité du Dr. Amadou MBAYE, représentant au Cameroun de l’ONUSIDA et d’autres proches  collaborateurs. Depuis sa nomination au poste de Directeur exécutif de l\’ONUSIDA et de Secrétaire général adjoint des Nations Unies par le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon en 2009, la vision de Michel Sidibé qui est de zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès dû au sida, a trouvé un écho favorable dans le monde entier.

Pour mémoire, le Programme Commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA) a été créé le 1er Décembre 1995 et son siège est à Genève en Suisse.

YIC avec Prc.cm