Le Ministre de la jeunesse et de l’éducation Civique(Minjec) MOUNOUNA FOUTSOU a donné le coup d’envoi  de cette campagne en direct d’une émission spéciale depuis le studio 1 de la crtv à Mballa2 Yaoundé le 26 Août 2020.

Pour la circonstance, le Minjec, était accompagné de certains de ses collaborateurs et membres des équipes de sensibilisation contre la covid-19. Ils ont  présenté  aux téléspectateurs de la crtv cette opération qui est rendue à sa 5è édition.

Bon à savoir, l’édition 2020 a pour thème « Jeunesse et citoyenneté responsable en temps de Covid-19». Cette opération qui se déroulera du 26 août au 26 septembre 2020 a pour slogan «  Vacances citoyennes et patriotiques sans Covid ». Elle rentre dans me cadre de l’intensification de la campagne nationale d’éducation civique et de l’intégration nationale et vise à sensibiliser les jeunes vacanciers à la prévention du covid-19 et à leur assurer des vacances éducatives et utiles.

Yaoundeinfo.com

Le Ministre de la santé publique Manaouda MALACHIE(Photo) était face à la presse nationale et internationale vendredi 21 août 2020 à Yaoundé. Selon lui, le contrôle de l’épidémie se traduit par une stabilisation des données relatives au nombre de patients sous traitement et aux taux de contamination. Globalement, il s’agit des résultats particulièrement encourageants, faisant état d’un taux de guérison de plus de 91% et d’un taux de létalité de 2,1%. Tout semble donc bien parti pour un retour à la vie normale. Toutefois, qu’il soit clair pour toutes et pour tous que la maladie, bien que maîtrisée n’est ni vaincue, ni terminée a déclaré le Ministre de la santé Publique Manaouda MALACHIE. Détails.

« Mesdames, Messieurs; Suivant les très hautes prescriptions du Chef de l’Etat mises en œuvre par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, l’évaluation permanente de la stratégie nationale de riposte permet d’adapter nos équipes ainsi que les modalités d’intervention sur le terrain. A la suite de l’expérimentation du testing massif suivant l’approche 3T (Traquer, Tester, Traiter) dans les principaux foyers épidémiques et la création dans toutes les régions des centres de dépistages et de prise en charge dédiés, nous implémentons actuellement le dépistage de proximité, adossée sur la décentralisation de la riposte, à travers des opérations mobiles y afférentes. L’objectif recherché est de traquer le virus là où il peut se trouver, c’est-à-dire dans les lieux de fortes concentrations que constituent : les marchés, les universités, les entreprises, les gares routières et les lieux de culte dans les districts de santé. Dans le même ordre d’idée, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, lors de la réunion hebdomadaire du Comité interministériel du 13 août 2020 chargé d’évaluer et de suivre la mise en œuvre de la stratégie de riposte gouvernementale contre la pandémie a de nouveau invité les magistrats municipaux, déjà à pieds d’œuvre pour la sensibilisation des populations, à veiller au respect du port systématique du masque de protection dans les espaces publics relevant de leur compétence. En outre, le Premier Ministre Chef du Gouvernement a insisté sur le renforcement des actions de police administrative concernant le port du masque de protection individuelle dans tous les espaces ouverts au public. Les présentes recommandations viennent s’ajouter à celles prescrites le 18 juin dernier en perspective de la reprise des vols internationaux afin de garantir la sécurité des personnes exerçant dans les aéroports en particulier et l’ensemble de la population en général.Ce vaste dispositif complété par le renforcement de la surveillance épidémiologique vise à maintenir le contrôle de la maladie. Plus encore, anticiper pour empêcher une éventuelle résurgence de l’épidémie, au regard de l’actualité d’autres pays dont la situation épidémiologique présente une flambée de nouveaux cas positifs. » Ces déclarations du Ministre de la santé montrent à suffisance la volonté manifeste du Cameroun à mettre KO cette pandémie. Les chiffres actuels font état de 18662 cas positifs, 17065 guéris, 408 décès au 20 août 2020, avec un taux de guérison de plus de 91% et moins de 1200 cas actifs à ce jour ; 5 à 6,% d’occupation de lit.

Le Ministre de la santé a invité tous les citoyens au « respect quasi-religieux des règles d’hygiènes et de distanciation sociale ». A défaut, ajoute Manaouda MALACHIE « nous nous exposons à une nouvelle vague qui pourrait être particulièrement difficile à contenir. Ceux qui hésitent, ceux qui s’obstinent, ceux qui abandonnent l’observance de gestes barrières nous font tous courir un risque énorme. Le Président de la République lors de son adresse à la nation le 19 mai 2020 l’a si bien mentionné: «la négligence d’un seul peut nuire gravement à l’ensemble de la communauté». De même, ceux qui ne respectent pas les consignes accompagnant par exemple le port approprié du masque de protection individuelle s’exposent à une éventuelle contamination et par ricochet sont plus enclins à diffuser le virus au sein de nos communautés ». Le combat contre la Covid-19 doit donc être une affaire de tous. «C’est pourquoi nous invitons les leaders associatifs, les leaders religieux, les autorités traditionnelles à se joindre aux maires pour poursuivre la sensibilisation au sein de leurs communautés respectives. Nous ne devons pas fléchir, nous devons faire de cette lutte un combat quotidien, nous devons construire la résilience face à cette maladie. » a déclaré le Ministre de la santé publique au cours de cette rencontre avec la presse nationale et internationale dans la salle de conférences de son département ministériel.

Ericien Pascal Nguiamba

La Ministre des Affaires sociales  a procédé  le 5 mai 2020 à Yaoundé à la remise du matériel sanitaire  à 6 organisations d’encadrement des personnes âgées. C’était en présence de la Représentante de l’UNFPA au Cameroun, Madame Siti Batoul Oussein.

Ce matériel sanitaire a été remis aux représentants des 6 organisations d’encadrement des personnes âgées à savoir Pourquoi pas, Sos Action Vitale, Sœurs de la charité de Simbock, Sœurs Maison Sarah d’Akono, Béthanie Viacam, et Love Without Borders de Yaoundé III.

La Ministre des Affaires Sociales Pauline Irène Nguene qui a salué le « dévoiement » des responsables des  structures d’encadrement des personnes âgées, leur a recommandés « une meilleure utilisation de ce matériel ». Par ailleurs, dira Pauline Irène Nguene, « le choix porté sur vos structures vous interpelle à plus de responsabilité et de vigilance » dans l’encadrement des personnes âgées. « Ce choix est une invite à donner le bon exemple  en matière de  mise en pratique des mesures édictées par le gouvernement et l’Organisation Mondiale de la Santé » ajoutera la Ministre des Affaires Sociales.

Les personnes âgées sont particulièrement affectées et ont besoin d’une attention particulière  dans le cadre de la lutte contre la maladie à Covid-19 au Cameroun. Dans la lutte contre cette pandémie, le Cameroun est soutenu par des partenaires au développement à l’instar de l’UNFPA d’où la présence de sa Représentante à cette cérémonie.

Ericien Pascal Nguiamba

Depuis l’annonce des mesures barrières par le gouvernement le 17 Mars 2020, Madame ANDELA NGO NDJENG CHRISTINE, Chef de troisième degré des LOGMABA’A, dans l’arrondissement de Pouma, département de la Sanaga Maritime, Région du Littoral(photo), a déclenché une vaste campagne de sensibilisation de l’ensemble de sa communauté au respect de ces mesures gouvernementales pour se  protéger et protéger les siens. Cette campagne s’est achevée par une cérémonie de remise de Dons à sa communauté le 30 avril 2020. Les détails.

Depuis l’annonce des mesures barrières par le gouvernement le 18 Mars 2020, le Chef de troisième degré des LOGMABA’A a déclenché une vaste campagne de sensibilisation de l’ensemble de sa communauté au respect des mesures barrières pour se  protéger et protéger les siens de la pandémie du Coronavirus qui fait des ravages à travers le monde.

Le Chef des LOGMABA’A Madame ANDELA NGO NDJENG CHRISTINE aux côtés de ses populations.

Le Chef,  Madame ANDELA NGO NDJENG CHRISTINE a d’abord traduit les mesures en langue bassa, et réalisé avec une équipe composée du Secrétaire permanent de la Chefferie, M. Bilong Jules, du président du Comité  de concertation et notable de la chefferie , M Mbock , une campagne de porte à porte pour diffuser l’information en langue locale et faire des démonstrations sur le lavage des mains et le bon port du masque de protection.

Cette équipe s’est déportée au-delà des limites de la chefferie Logmaba’a  pour sensibiliser les villages des chefferies voisines. Une manière pour le Chef de Logmaba’a de chasser le Coronavirus de toute cette partie du pays. Les populations de ces chefferies ont d’ailleurs beaucoup apprécié cette initiative humanitaire de Madame ANDELA NGO NDJENG CHRISTINE qui a toujours placé le bien-être des populations au centre de ses priorités et préoccupations.

En phase avec ses populations.

Le clou de cette campagne a été la remise des Dons à la communauté le 30 Avril 2020 à la chefferie. Ce Don était composé de  450 masques, 30 seaux de désinfection, et  du savon. La campagne continue d’ailleurs, la pandémie n’étant pas encore vaincue au Cameroun et dans le reste du monde. Le Chef de troisième degré des LOGMABA’A remercie son jeune frère Isidore Biyiha, par ailleurs Directeur Général du GUCE, pour son  soutien à cette initiative.

Ericien Pascal Nguiamba

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est une initiative du Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique(Minjec) mise en œuvre en partenariat avec Mako industries. Des acteurs formés à l’atelier organisé le 8 avril 2020 au Centre Multifonctionnel de promotion de Jeunes(Cmpj) de Yaoundé, auront une importante mission sur le terrain de la sensibilisation des populations sur la lutte contre le Coronavirus. Réaction édifiante du Ministre Mounouna Foutsou.

Ce partenariat avec Mako industries a permis au Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique d’assurer la formation de ces jeunes qui seront déployés sur le terrain avec pour mission de former à leur tour leurs pairs engagés dans la sensibilisation des populations dans la prévention contre le Covid-19. Au total ce sont 70 médiateurs communautaires, 30 cadres d’encadrement des Emapurs venus des 9 départements du Mfoundi et 10 Appelés du service Civique qui ont bénéficié de cette formation à la fabrication des masques hygiéniques de protection.

Bon à savoir, Le minjec mettra en œuvre dans cette initiative, salutaire, les jeunes adhérents des cmpj, particulièrement ceux de la filière industrie d’habillement d’où la mise à contribution des jeunes bénéficiaires de la première cuvée du programme cmpj incubator qui ont été installés il y a quelques mois.

A cause de la pandémie du coronavirus et du respect strict des mesures barrières, c’est de manière virtuelle que le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique Mounouna Foutsou a effectué le tour du site de formation. La formation a eu lieu dans quatre salles du cmpj de référence pour respecter la distanciation sociale en vigueur.

Pour le Ministre Mounouna Foutsou, l’objectif visé, était de « sensibiliser les populations aux gestes qui sauvent mais également les aider à s’organiser à se prendre en charge » dans cette bataille contre l’invisible Covid-19.

Ericien Pascal Nguiamba