\"Bassek\"

Voici les différentes articulations de la 20è édition de ce festival qui a pour thème « Festival et Promotion du cinéma ».

C’est au cours de la conférence de presse donnée hier mercredi 13 avril 2016 à la Fondation Muna à Yaoundé que le Comité d’organisation a  donné les contours de cette 20è édition du Festival Ecrans noirs. Qui se tiendra du 15 au 23 avril 2016  à Yaoundé avec une délocalisation dans une vingtaine de maries rurales du Cameroun. Et à l’international dans les villes de Libreville(Gabon), Brazzaville(Congo) et Bangui (République centrafricaine). Les projections des films en compétition et films en hors-compétition sont prévues en salle et en plein air au village du festival.

Bon à savoir, le règlement général de l’appel à films de cette 20è édition est déjà disponible sur le site web du festival www.ecransnoirs.org. Quant à la compétition officielle, elle est ouverte jusqu’au 16 mai à minuit dans les catégories suivantes : Compétition internationale (Fiction long métrage/Court métrage/Documentaire) ; Compétition films étrangers (Fictions long métrage) ; Compétition Afrique centrale (Fiction et Documentaire Long métrage) ; Compétition camerounaise (Fiction Long métrage/Court métrage/Documentaire). Il faut rappeler que tous les films envoyés doivent avoir été produits après le 1er janvier 2014.

Il est prévu un atelier « 10 jours 1 film » sponsorisé par la coopération allemande. Et une Résidence d’écriture « Ciné-Livre » sous le thème « Adaptation des œuvres littéraires au cinéma : Une source inépuisable ». Cette résidence sera réalisée en partenariat avec l’Institut Spécialisé de Formation aux métiers de cinéma et de l’Audiovisuel de l’Afrique centrale(ISCAC). Bassek Ba Kobhio le Délégué général du festival, Marcel Epée le Directeur et Olga Tiyon, la responsable de la communication, ont indiqué à la presse que cette année encore l’accès à ce festival sera payant pour le grand public.

Ericien Pascal Nguiamba.

 

\"AFFICHE

Son Comité d’organisation était face à la presse lundi 1er février 2016 à Yaoundé. Pour éclairer les journalistes sur l’organisation de ce festival de cinéma.

Le film « Le Tueur silencieux », premier épisode de la Série Clinic C, sera diffusé en ouverture du Festival éducatif et culturel Komane le 4 février 2016 à l’Alliance franco-Camerounaise de Dschang, petite ville de la région de l’Ouest Cameroun. Face à la presse lundi 1er février 2016 à Yaoundé, le Docteur Armand Nghemkap Médecin Urgentiste en France et Homme de culture aux multiples combats, par ailleurs producteur exécutif de ce film, a indiqué que « Le tueur silencieux » est le premier épisode d’une série de 52 épisodes sur la santé qui sera diffusée bientôt dans une télévision camerounaise, mais il nous faut un sponsor ». Il animera aussi une conférence –Débat le 3 février, veille du lancement effectif des projections, sur le thème « Clinic C et Education par le visuel : Comment lutter contre les AVC au Cameroun à travers le Cinéma ».

Il est prévu le 4 février des projections.13 films au total seront ainsi projetés au cours de ce festival soit 4 films par jour. Organisé sous le thème « Apport du festival komane pour le renouveau du cinéma camerounais », cet évènement sera aussi marqué par des campagnes de sensibilisation sur les AVC et d’autres maladies dans deux Lycées de la ville de Dschang. Ces campagnes auprès des jeunes élèves ont pour finalité de les sensibiliser et de les amener à répandre le message de prévention dans leurs milieux mais aussi auprès de leurs familles et leurs parents » a expliqué le Docteur Nghemkap qui voudrait que le Festival Komane soit également « une plateforme d’échanges entre les camerounais de la diaspora et ceux vivant au pays, pour amener la diaspora à venir investir ici, en créant des emplois et en contribuant à l’émergence du Cameroun ».

\"KOMANEOKK\"

Il est aussi prévu au cours de ce festival une découverte du patrimoine touristique de la ville de Dschang. Le jury de cette deuxième édition sera présidé par Daniel Ndo alias Oncle Otsama qui dirigera un atelier sur les jeux d’acteurs. Le Comité d’organisation présidé par Martial Kouamo NKengne, annonce également la présence de Salomon Tatmfo alias Essola qui avait remporté le Prix Spécial du Jury lors de la Première édition. L’entrée à ce festival est libre et gratuite.

Ericien Pascal Nguiamba.