Le Ministre des affaires Sociales(Minas) Pauline Irène NGUENE a présidé le 13 novembre 2020 au Cercle Municipal à Yaoundé, les travaux de la première session d’évaluation du Plan d’action opérationnel de protection des personnes handicapées dans le cadre de la réponse nationale au Covid-19.  Il est question pour le gouvernement de mettre d’avantage l’accent sur la protection de cette couche à vulnérabilités spécifiques.

Il y a quelques mois, les responsables du Ministère des Affaires Sociales se sont  retrouvés au Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées , Cardinal Paul Emile Leger, pour finaliser de manière coordonnée et participative , la réflexion  engagée au sein de ce département ministériel relativement  à l’élaboration d’un plan d’action opérationnel réaliste, en vue de s’assurer de la prise en compte optimale des besoins spécifiques des personnes handicapées , dans le dispositif national de réponse au coronavirus. Une préoccupation qui s’inscrit d’ailleurs dans la mise en œuvre des hautes directives du Premier Ministre chef du gouvernement pour lutter efficacement et durablement contre la Covid-19 au Cameroun. Les efforts sont donc faits par le gouvernement pour que les personnes handicapées aient d’avantage accès aux moyens inclusifs de communication et aux kits de prévention et de protection adaptés à leur handicap. La présence des élus locaux à cette session marque incontestablement la volonté commune à œuvrer pour la protection de cette cible dans leurs territoires de compétence respectifs. La présentation des supports de communication élaborés par le Minas, la remise des Kits, et matériels spéciaux de protection aux différents Maires présents à la cérémonie et aux organisations représentatives des personnes handicapées, au terme de cette session, constitue une plus-value, pour conduire de manière inclusive la bataille contre la Covid-19 au sein de ces personnes en situation de handicap.

Coco Bertin MOWA , le Président du Club des Jeunes Aveugles Réhabilités du Cameroun(CJARC), s’est dit satisfait de cette initiative qu’il a saluée. Et a encouragé le gouvernement à poursuivre de telles initiatives en faveur de personnes handicapées. Un document de sensibilisation sur les mesures de lutte contre la maladie à Coronavirus adapté et transcrit en Braille à la demande du Ministère des Affaires Sociales, par le Club des Jeunes Aveugles Réhabilités du Cameroun, avec le soutien de Sighsavers, a été présenté et remis aux participants. « Il est indéniable qu’il faut une approche intégrée, pour s’assurer que les personnes en situation de handicap ne sont laissées de côté ni dans la riposte, ni dans la relance. A cette fin, il convient de leur donner une place centrale et de les faire participer à la planification et aux interventions » a déclaré Pauline Irène NGUENE, le Ministre des Affaires Sociales.

Ericien Pascal Nguiamba

 

 

Le lancement officiel de cette campagne a eu lieu mercredi 13 mai 2020 au Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées, Cardinal Paul Emile Leger à Yaoundé. Une initiative du Ministère des Affaires Sociales(Minas). Cette première édition,  avait pour cible  principale les préretraités du Ministère des affaires sociales proches de la retraite en vue de les sensibiliser à la préparation de cette étape de la vie. La retraite est-elle une sanction ? Comment vivre une retraite heureuse ? Lire.

La retraite est un sujet sensible en Afrique en général et au Cameroun en particulier, souvent considérée comme un cauchemar par les populations en ce sens que les prestations reçues à la retraite sont très faibles. Les causes de ce cauchemar sont liées soit à la mauvaise préparation, soit  à la mauvaise gestion de la retraite. D’où l’urgence de la «campagne d’éducation et de sensibilisation sur la préparation et la gestion harmonieuse de la retraite », lancée le 13 mai 2020  à Yaoundé qui a pour objectif principal d’éduquer et de sensibiliser les préretraités  et les retraités à une meilleure préparation et une gestion harmonieuse de la retraite. L’une des missions du ministère des affaires sociales étant la prévention, la protection des personnes vulnérables, parmi lesquelles les personnes âgées, il était donc urgent de mener une telle campagne car le constat est malheureusement édifiant : Les personnes âgées régulièrement n’ont pas eu le temps ou n’ont pas su comment préparer leur retraite.

Selon le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Sociales Dr. Aboutou Rosalie Louise qui a présidé les travaux, il  est question  de préparer déjà les personnes âgées à affronter la retraite.  « La retraite ne devrait pas être vue comme une sanction, la retraite devrait plutôt être un moment où la personne qui a travaillé renait de ses cendres en quelque sorte, c’est-à-dire, se reconvertir dans un autre domaine pourquoi pas (où) il connait un épanouissement voir même un repos mérité » a-t-elle déclaré.

Le Secrétaire Général du Ministère des Affaires Sociales Dr. Aboutou Rosalie Louise a présidé les travaux.

En outre, « il est question pour ,nous ici  de dire aux personnes qui prendront leur retraite ou qui sont déjà à la retraite quel est l’arsenal juridique dont ils disposent, quelles sont les procédures qui existent pour que une fois à la retraite qu’on ne soit pas dans la précarité ou dans l’indigence , il est question pour le Ministère des Affaires Sociales de leur donner des opportunités ou de leur présenter tout ce qui se présente comme opportunités pour pouvoir mener une reconversion qui leur permette de mener une vie épanouie » a expliqué le Dr. Aboutou Rosalie Louise.

Il faut rappeler que cette première édition de la campagne d’éducation et de sensibilisation sur la préparation et la gestion harmonieuse de la retraite, avait pour cible  principale les préretraités du Ministère des affaires sociales proches de la retraite en vue de les sensibiliser à la préparation de cette étape de la vie.

Ericien Pascal Nguiamba