\"marco\"

Ils évoluent à différents postes de jeu et sont de plusieurs nationalités. Seuls trois nominés seront retenus définitivement pour cette distinction dédiée à l’ancien milieu des Lions indomptables du Cameroun, décédé le 26 juin 2003 au stade de Gerland à Lyon en France.

De sources proches de la presse française, l’édition de cette année concerne plus de 80 journalistes et consultants en service à la Radio France internationale (RFI) et à chaîne de télévision France 24. Il s’agit comme d’habitude, selon Alessandro Valente, chef de service des sports à RFI, de désigner le meilleur footballeur africain de Ligue I française. 237online.com Les performances obtenues par ces footballeurs sur le sol africain sont également prises en compte par le panel des votants. Cette année, ce qui est convenu d’appeler l’affaire Serge Aurier a failli écarter le défenseur ivoirien de la course au titre.

Pour la petite histoire, dans la nuit du 13 au 14 février dernier entre 23h30 et 1h du matin, Serge Aurier, défenseur latéral droit du Paris St Germain (PSG), s’était livré à un échange vidéo, sous forme de questions‐réponses pour la plupart digne d’une conversation de caniveau, avec des prétendus fans, sur le réseau social périscope. Il s’agit selon les spécialistes, d’une application pour mobile connectée à Twitter qui permet de converser en direct avec l’utilisateur en train de se filmer avec son téléphone. Le parisien était accompagné lui-même de l’un de ses amis qui se prénomme Mamadou. À moins de trois jours du choc contre Chelsea, la toile s’est enflammée de ces propos hallucinants de stupidité contre son entraîneur, Laurent Blanc, qu’il qualifiait de «fiote».

Par la suite, l’administration du PSG ouvrira une procédure disciplinaire assortie d’une mise à pied conservatoire. Car selon le communiqué officiel du club, «ces propos clairement inadmissibles envers certains coéquipiers et particulièrement envers l’entraîneur, Laurent Blanc, sont contraires à toutes les valeurs du club…» Conséquence, le panel des votants du 7e prix Foe va sauter sur l’occasion pour exclure Serge Aurier de la compétition. Mais, selon France Football, il est l’un des meilleurs arrières latéraux d’Europe et 5ème meilleur joueur de la Ligue I française. Bien plus, le 31 mars dernier, Serge Aurier a été réhabilité pour réintégrer le groupe professionnel en une des quarts de finale de la Champion’s league européenne opposant le PSG à Manchester City. D’où également le maintien de son nom par le jury sur la liste des 11 nominés.

En réalité, ils étaient 110 joueurs au départ avant la short‐list. 237online.com Le jury s’active actuellement à dégager une liste de trois nominés au sein de laquelle sera désigné l’heureux récipiendaire. L’année dernière, c’était le défenseur tunisien, Ayman Ab Denour, l’attaquant des Black stars du Ghana, André Ayew, et l’attaquant Max Alain Gradel des Éléphants de Côte d’Ivoire. Le verdict est attendu le 08 mai prochain sur les antennes de RFI/ France 24.

Henri Manga

\"Senegal\" 

Le cabinet Africa WorldWide Group, en partenariat avec l’administration du Monument de la Renaissance Africaine, organise sa première édition des trophées « Africa WorldWide Awards 2016 », le 31 mars 2016 à Dakar au Sénégal.

L’événement qui connaîtra la participation de nombreux invités venus d’Afrique et d’ailleurs, sera l’occasion de dévoiler les vainqueurs choisis parmi les trois nominés de chacune des deux catégories en compétition à savoir :

Le Prix « African Global Player Award » qui célèbre l’entreprise africaine à dimension et à vocation mondiale, leader ou challenger mondial dans son secteur d’activités. Il s’agit d’une entreprise africaine, basée en Afrique et qui est un « global player », c’est-à-dire meneur, dans son domaine, au plan mondial.

Le Prix « New African Face Award » qui célèbre les Nouvelles Grandes Figures africaines et dont leurs idées, leurs actions et leur présence, réinventent le Panafricanisme et promeuvent de nouveaux paradigmes pour une Union politique et une Intégration économique du continent africain.

Fluxecoafrique a eu la primeur de l’information. Des sources proches de l’organisation, les deux lauréats des « Africa WorldWide Awards », édition 2016 sont M. Jean Claude de l’Estrac, Secrétaire général de la Commission de l’océan indien, dans la catégorie « New Face of Africa », d’une part et d’autre part, l’Office chérifien des phosphates du Maroc dans la catégorie  « African Global Player ».

Un prix spécial, « le Prix d’honneur des Africa WorldWide Awards », est aussi en jeu. Mais selon SY Siré, Directeur Général du cabinet Africa WorldWide Group,  il sera décerné à partir de l’édition 2017.

Initiateur des « Africa WorldWide Awards », ce Sénégalais, géostratège,  souligne que ses prix célèbrent les Afriques qui reprennent leur destin en main et qui renégocient leur place dans la globalisation. « Les Africa WorldWide Awards  célèbrent les entreprises africaines devenues ou en route de devenir, des acteurs majeurs de la globalisation », déclare-t-il.

SY Siré affirme que les prochaines éditions de la cérémonie des « Africa WorldWide Awards » se tiendront désormais à la date du 3 Avril de chaque année. Une date qui marque la Journée de la Renaissance africaine telle que instituée par l’Union africaine depuis 2005.

Aussi, précise-t-il que la cérémonie de remise des « Africa WorldWide Awards » sera tournante dans les capitales africaines qui voudront bien l’accueillir, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest.

Par Merveille K.M.

fluxecoafrique.com

\"Docta

Ce festival éducatif et culturel organisé du 4 au 6 février 2016 à l’Alliance Franco-Camerounaise de Dschang, s’est achevée par la remise des Prix aux différents acteurs, au cours d’une soirée riche en sons et couleurs.

La deuxième édition du festival Komane s’est achevée le 6 février 2016 à l’Alliance franco-Camerounaise de Dschang par une grande soirée de remise de distinctions aux principaux acteurs dont les œuvres ont été critiquées puis appréciées par le Jury de ce festival de cinéma qui se veut éducatif et culturel. Au cours de cette soirée riche en sons et lumières, le public, venu nombreux, a tout d’abord assisté aux prestations scéniques du Club des Artistes Polyvalents de la Menoua, avant de découvrir les heureux gagnants des prix mis en compétition. Ainsi le Prix Spécial du Jury est revenu au célèbre comédien Oncle Otsama de son vrai nom Daniel Ndo, par ailleurs Parrain du Festival. C’est un acteur qui est sur scène depuis 59 ans aujourd’hui et ce prix lui a été attribué pour tout son travail qui vise sans cesse à rehausser la culture camerounaise. Le Prix de la Diaspora a été attribué à Hilaire Sopie avec son documentaire « Retour aux Sources ». N’ayant pas pu faire le déplacement du Cameroun, son Prix a été remis à Jeanine Keumo, la présidente de l’Association Marcq Cameroun, venue de France pour mener une action humanitaire en marge de ce festival. En effet, son association qui célèbre ses 10 ans d’existence en octobre 2016, a mené des campagnes de prévention et de sensibilisation des maladies cardiovasculaires et AVC dans deux Lycées de la ville de Dschang.

Paul Steve Kouonang a décroché le Prix de Meilleur acteur, pour sa brillante prestation dans le film « Immersion » Frank Olivier Ndema. La jeune actrice Christa Eka a reçu le Prix de Meilleure Actrice pour son rôle dans le film « Damaru », un film qui a d’ailleurs reçu entre autres les prix de Meilleur Son et Meilleur Cadrage. Quant au Prix du Meilleur Animé, il a été attribué à Gérôme Soffo, tandis que le Prix de la Meilleure Idée a été attribué au Docteur Armand Nghemkap pour son Film « Le Tueur Silencieux », premier épisode de la série « Clinic C ».C’est une série de 52 épisodes sur la santé avec un accent sur la prévention et la sensibilisation sur les AVC. Selon le Jury de ce festival, le Docteur Armand Nghemkap, par ailleurs Délégué du Festival Komane pour la Diaspora, a reçu ce prix pour avoir « apporté la santé dans le cinéma ». La jeune camerounaise Yannique Poumo a reçu le Prix de Meilleur Monteur avec son film « Turbulence ». Bon à savoir, c’est le film « Damaru » qui a remporté le Prix de Meilleur film du festival Komane 2016.

Cette cérémonie a été rehaussée par la présence des cadres des services centraux et déconcentrés du Ministère des Arts et de la Culture qui y ont pris part au nom du Ministre Narcisse Mouelle Kombi. Martial Kouamo Nkengne, le Promoteur de ce festival, et président de l’Association des Jeunes acteurs du Cinéma Camerounais, a annoncé que la troisième édition du festival Komane aura lieu du 2 au 4 février à Dschang.

Ericien Pascal Nguiamba, à Dschang

 

\"Sago

Cette dernière articulation du Salon de l’Institutionnel au Cameroun, s’est déroulée à l’hôtel la falaise de Yaoundé le 21 août 2015, en présence du Maire de la Commune d’arrondissement de Yaoundé II, Luc Assamba.

La soirée de Gala de clôture de la 4è édition du SAGO, était un moment intense de communion entre les différents acteurs de ce projet, les participants et le public. Retransmise en direct sur les deux chaines de télévision privées camerounaises Canal2 international et LTM TV, cette soirée de gala était l’occasion pour le Chef du projet SAGO, Patrice Assiga Eyene, de faire le bilan de cette 4è édition qui s’est tenue au Palais des sports de Yaoundé du 18 au 21 août 2015.On retient donc que 203 exposants ont pris part au SAGO,18 conférences débats y ont été organisées et 68943 visiteurs ont été enregistrés. Un bilan largement positif avec la participation des départements ministériels, dont celui en charge de l’administration territoriale et de la décentralisation.

Outre les prestations des artistes Mathematik de Petit Pays, Ottou Marcellin et sa fille Frédérique Ottou, ainsi que les défilés de mode, cette soirée de gala de clôture du SAGO a également été marquée par la remise des attestations et prix aux participants. C’est ainsi que le PRIX du Plus Beau Stand a été remis à l’Agence des Régulation des Marchés Publics(ARMP),et le Prix de la Meilleure conférence à l’Agence des Normes et de la qualité(ANOR).Le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural(Minader) a reçu le Prix de la Meilleure Participation, tandis que la Commission Nationale Anti Corruption(Conac) a reçu le Prix du stand le plus visité. La Centrale Nationale d\’Approvisionnement en Médicaments Consommables (CENAME) a reçu le Prix de l’Action sanitaire, alors que le Prix de l’Action Citoyenne est revenu à la Camwater. C’est le Pr. Claude Abbe qui a reçu le Prix Spécial de participation. La Chaîne de télévision privée LTM TV, représentée par sa promotrice, la chanteuse Dinaly, a reçu le Premier Prix de la Meilleure couverture Médiatique, et la chaine de télévision privée Canal2 international en a reçu le deuxième. Le Prix spécial de l’innovation bancaire est revenu à la Banque camerounaise des PME. Et c’est la Cameroon Télécommunications(CAMTEL) qui a reçu le Prix spécial du Sponsor Officiel, des mains du Maire Luc Assamba(photo). Tous ces lauréats bénéficieront des publi-reportages gratuits dans les médias partenaires à la prochaine édition de ce projet rebaptisé « Vitrine du Cameroun ».Et dont la prochaine édition se tiendra du 23 au 26 août 2016 à Yaoundé. Un nouveau challenge pour le cabinet Mon Communicateur, organisateur de cet évènement.

Ericien Pascal Nguiamba.

 

\"\"

La première édition du très élitiste Concours de Dissertation-GPAL s’est tenue le samedi 11 juillet 2015 dans l’enceinte du collège Chevreuil à Douala. Une vingtaine d’élèves très doués en matière de Littérature, choisis parmi les meilleurs lycées et collèges du classement de l’Office du Bac, ont été appelés à développer un libellé constitué de commentaires édifiants, signés eux-mêmes de deux intellectuels de premier rang dans les milieux académiques camerounais : (Dr. Evelyne Mpoudi Ngollè et Pr. Jacques Fame Ndongo).

Petite curiosité à noter au passage, plus de deux tiers des candidats étaient des filles. Les garçons travailleraient-ils moins, ou ne seraient-ils simplement pas plus doués que les filles en Littérature ? Quand on sait que chaque lycée / collège avait intérêt à proposer son meilleur élève en la matière.

C’est « Opération Obama », le livre d’Eric Mendi primé aux GPAL 2013 dans la catégorie Belles-Lettres qui faisait l’objet du sujet. Pour information, il n’y a pas longtemps que l’ouvrage aurait été sollicité et acquis par la « New York Public Library ». La prestigieuse bibliothèque américaine n’aurait apparemment pas voulu attendre la traduction anglaise pour avoir le chef-d’œuvre d’Eric Mendi en bonne place dans ses rayons.

Sujet de la Dissertation-GPAL 2015 :

A la lumière des commentaires divergents ci-dessous, développez votre opinion sur « Opération Obama » d’Eric Mendi (Grand Prix des Belles-Lettres aux GPAL 2013) :

« A la lecture de ce livre, j’ai apprécié la richesse de votre style qui allie plusieurs registres et niveaux de langue ainsi que le dévoilement de certaines tares qui minent la société camerounaise. A l’opposé, j’ai relevé quelques insuffisances : des personnages aux comportements déshonorants qui finissent par triompher, au risque d’ériger certaines meurs indécentes comme normes sociales… », Dr. Evelyne Mpoudi Ngollè

« Je suis bien aise de vous dire combien j’ai apprécié votre récit qui romance le réel et replonge le lecteur dans la palpitante et éblouissante odyssée ayant conduit à l’élection du premier Président Noir des Etats-Unis d’Amérique […] Je vous invite ardemment à vulgariser cette publication qui exalte notre patrimoine culturel ancestral et traduit la pétulance de votre écriture porteuse de promesses. », Pr. Jacques Fame Ndongo