La cérémonie d’inauguration de ce BAC de 10.000M3 de Gasoil au dépôt de Nsam à Yaoundé, ainsi que la mise en service de l’ancien BAC pétrole transformé après des travaux de rénovation en BAC JET A1 d’un volume de de 2900 M3, a été présidée le mercredi 29 décembre 2021 dans la capitale par le Ministre de l’Eau et de l’Energie Gaston Eloundou Essomba, en présence du Directeur Général de la SCDP, Madame Véronique MANZOUA épouse MOAMPEA MBIO, et des membres du gouvernement. Zoom sur cet impressionnant ouvrage qui va contribuer de manière substantielle à la consolidation des capacités d’exécution des missions régaliennes de la Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers(SCDP)  en termes de sécurisation et de mise à disposition des produits pétroliers.

C’est un ouvrage futuriste et d’une importance capitale pour la SCDP. Les travaux de cette infrastructure ont démarré le 9 juillet 2020 et se sont achevés le 30 novembre 2021, pour une durée de globale de 18 mois. La capitale de stockage de ce BAC Gasoil est de 10.000 M3, sa fondation est constituée de quarante-neuf pieux  d’un mètre de diamètre chacun, ancrés  sur une riche à 15 mètres  de profondeur en moyenne  par rapport au niveau naturel  du sol. Un radier  général de 70 cm d’épaisseur surplombe les 49 pieux. Il est doté d’une capacité de charge en compression de 210 tonnes et de 927 tonnes de capacités portante.

Sur le plan sécuritaire,

le BAC est muni d’équipement de sécurité suivants : 01 couronne d’arrosage avec 39 diffuseurs ; 3 boites à mousse et 2 réservoirs à mouse pour cuvette ; 1 cuvette  de plus de 11.000M3 ; 1 mir de protection d’une hauteur de 3 mètres autour du réservoir ; 2 sous cuvettes, 2évents d’aération ; 1 réseau  de défense  contre incendie, constitués  de trois pompes débitant chacune  425 M3 par heure.

Il faut dire que l’ouvrage en lui-même, est un bac atmosphérique  cylindrique  vertical de 27,45 m de diamètre nominal sur 17,75 m de hauteur totale. Il est constitué de 9 viroles surmontées d’une toiture de 602 M2 en treillis soudés pour une masse de 24 tonnes d’aciers. Il est doré d’équipements d’exploitation modernes suivants : 1 clapet à sécurité positive de 12 pouces à la sortie, ainsi qu’un autre de 10 pouces à l’entrée ; 1 pot de purge et 1 purge et 1 puits de jauge manuel.

Sur le plan  énergétique, l’ouvrage compte 5 points lumineux dont 4 sur le  toit du BAC et  1 sur le palier de repos de l’escalier hélicoïdal ; ainsi  que 5 points de mise en terre.

S’agissant de son système de métrologie,

L’ouvrage est équipé d’un système de télé-jaugeage, dont un jaugeur  de type radar, une sonde de température, une antenne de communication sans fil et un afficheur graphique. La robe du BAC dispose pour sa part d’un transmetteur de pression. Le pied du BAC est équipé, quant à lui d’un concentrateur de terrain, une sonde de niveau haut, une de niveau très haut et une sonde de détection d’hydrocarbures liquides.

En somme, il s’agit d’un bac à l’architecture contemporaine, répondant aux différentes contraintes d’espace, de sol, d’esthétique et de sécurité.

Bon à savoir,  avec sa mise en service, en même temps que celle du BAC rénové JET A1 de 2900M3, la capacité globale du dépôt de Nsam se voit ainsi considérablement renforcée, passant de 66 970 M3 à 76 970 M3 permettant par conséquent à la SCDP de répondre , avec efficacité, à la forte demande induite par le grand rendez-vous sportif continental que le Cameroun s’apprête à abriter  dès le début de l’année 2022, à savoir la 33 édition de la CN Total Energies 2021. De manière spécifique, nous passons  ainsi pour le Gasoil, d’une capacité de 29 470 M3 à 39 470 M3, soit une augmentation de 33,99% ; et pour le JET A1, nous passons d’une capacité de stockage de 1000M3 à 3900M3, soit une valeur de 290% » déclare le Directeur Général de la SCDP.

De belles perspectives…

Mais bien que ces chiffres soient assez rassurants, ils restent cependant à consolider reconnait la patronne de la SCDP qui explique qu’ «  En augmentant ses capacités de stockage, notre entreprise se positionne fortement  en adéquation avec les prescriptions gouvernementales et en droite ligne des exigences économiques de l’avenir. Ce projet  et bien d’autres en gestation dans les exploitations de la SCDP, s’inscrivent dans un vaste programme de développement et de modernisation de l’outil de production. Et d’ici à leurs accomplissement les uns après les autres, il importe de célébrer ce grand moment  d’inauguration. Le nouveau BAC opérationnel au dépôt de Yaoundé est une nouvelle victoire engrangée. Et ce n’est que le début… » écrit le DG de la SCDP, MANZOUA Veronique épouse MOAMPEA MBIO, une femme dynamique et infatigable à qui le Chef de l’Etat a placé toute sa confiance pour diriger avec brio la Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers. Et la médaille de Officier de l’Ordre national de la Valeur qu’elle a reçue au cours de cette cérémonie l’illustre aisément.

Ericien Pascal Nguiamba Bibiang

A l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux et de l’installation des responsables nouvellement nommés à la Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers(SCDP), le 12 février 2020 à Douala, le Directeur Général Véronique Moampea Mbio(photo) a dressé son bilan. Elogieux. C’était en présence du Président du Conseil d’Administration, Jean Fabien Monkam Nitcheu. Outre cet impressionnant bilan, d’importantes perspectives ont également été annoncées. Ce qu’il faut savoir.

Au regard du bilan élogieux fait par le Directeur Général, on peut dire que l’année 2019 a été marquée par l’avènement d’une nouvelle gouvernance à la scdp. Après 40 années d’existence, une femme est arrivée aux commandes en 2019, pour diriger cette société clé du secteur pétrolier au Cameroun. C’est ainsi qu’en termes de bilan sur le plan administratif, à la suite de plusieurs Conseils d’Administration, la réflexion amorcée dans le cadre de la révision du cadre organique de la SCDP, de l’organigramme et des statuts du personnel a abouti à la validation de l’ensemble de ces importants textes, offrant par ricochet de solides perspectives de gestion managériale moderne à l’entreprise. Pour ce qui est de la modernisation des infrastructures, la scdp a entrepris certains travaux notamment, l’assainissement de l’immeuble siège ; la réhabilitation en cours de l’immeuble situé à l’entrée du dépôt en vue de désengorger notre immeuble siège ;l’installation des ponts bascule à Yaoundé et Bonabéri ; l’installation des compteurs et système de téléjaugeage est pour sa part en cours dans plusieurs dépôts ;la poursuite sereine du programme des invariants avec la mise en conformité du dispositif de défense contre incendie de Ngaoundéré et Bafoussam ; la pose en cours des bras de déchargement des tankers au niveau du Duc d’Albes au terminal pétrolier du Port Autonome de Douala.

Des perspectives évoquées par le Directeur Général

En termes de perspectives, la réflexion est maintenue au sujet des projets de mise en place de nouveaux centres de dépôts de nos produits, notamment près du Port Autonome de Kribi. A la scdp, les problématiques de sécurité et de sûreté, sont abordées avec sérieux, responsabilité et minutie en raison de leur caractère spécifique, compte tenu de la sensibilité et de la dangerosité de ses produits. C’est ainsi que des mesures de sécurité appropriées ont été prises dans le cadre de leur renforcement, notamment la présence permanente des vigiles et des éléments de forces de défense et de sécurité, le renforcement de l’éclairage dans les dépôts, la mise en place en cours de la vidéo surveillance, la lutte contre les comportements à risque et les mauvaises pratiques, la sensibilisation constante du personnel et des populations sont des mesures de nature à préserver la sécurité de nos installations tout en garantissant la sureté des personnes de manière durable.

Un personnel toujours bien traité.

La SCDP à l’instar de toute entreprise sérieuse et ambitieuse, gère les préoccupations de ses employés en termes de priorité majeure, au regard de leur rôle incontournable et vital dans le fonctionnement de l’entreprise. De nombreuses mutations positives ont été opérées à ce sujet avec le précieux appui du Conseil d’Administration, aux fins de trouver de manière progressive, des solutions idoines et durables en vue d’améliorer les conditions de vie et de travail des employés. A titre d’illustration on peut citer, la retraite complémentaire a été octroyée au personnel depuis le 1er janvier 2020, la prime de logement et de transport a été incluse dans le 13ème mois, la 4ème catégorie n’existe plus dans les statuts du personnel, la proposition de résolution portant revalorisation des primes de logement du personnel est en cours. Dans la même veine, les questions de santé ont été réglées avec minutie et la couverture sanitaire des personnels dans toutes leurs composantes est désormais de 100%. Les assurances sont régulièrement payées, garantissant ainsi la sécurité des personnels.

Un vaste chantier de modernisation du système d’information

Pour ce qui est de l’informatique, un vaste chantier de modernisation du système d’information est en cours depuis l’année 2019, dans le but de répondre à un enjeu global d’amélioration des performances et des services. Il s’agit de la modernisation des outils de travail et des moyens de communication à travers l’acquisition des matériels informatiques, l’acquisition d’un outil collaboratif et de messagerie microsoft office 365,la mise en place de l’ERP et l’optimisation des applications existantes (SAGE COMPTA et SAGE GESCOM),la modernisation de l’infrastructure réseau et téléphone à travers la mise en place d’une infrastructure de réseau moderne (SAN),la refonte du câblage informatique ainsi de que celle de la communication unifiée, la réorganisation de la Cellule des systèmes d’information ainsi que la formation continue des informaticiens afin d’outiller cette Cellule à exécuter plus efficacement les missions qui lui sont confiées. A ce stade, le Directeur de la SCDP a  signalé que les efforts commencés en 2019 se poursuivront en 2020 notamment à travers le renforcement au matériel informatique dont le parc sera renouvelé à 80%, la dématérialisation en ce qui concerne précisément la gestion électronique de courrier, des documents, permettant entre autres la célérité dans le traitement et le suivi des dossiers, et la mise en place d’un site de secours informatique à Yaoundé afin de pallier toute défaillance du système d’information en termes de modernisation des infrastructures et de la sécurisation des données dans l’objectif final de garantir la continuité de service en cas de sinistre grave dans la salle serveur du siège à Douala.

Le Directeur Général de la Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers invite ses collaborateurs et l’ensemble du personnel à être plus performants, engagés et déterminés, l’objectif étant de faire véritablement de la SCDP un catalyseur du développement économique et social. Pour Véronique Moampea Mbio, « Il s’agit d’un impératif catégorique auquel nul n’a le droit de se soustraire ».

Ericien Pascal Nguiamba