Ils participent du 8 au 10 juillet 2020 à Yaoundé au Cameroun à un atelier de renforcement des capacités qui se tient en prélude aux Colonies de Vacances prévues au mois d’Août sous le thème « Colonies sans COVID-19 ». La cérémonie d’ouverture de cet atelier de renforcement des capacités des moniteurs et animateurs des œuvres de vacances session 2020, a été présidée par le Ministre d’Etat, Ministre du Tourisme et des Loisirs Bello Bouba Maïgari. Impact, Importance et objectifs de cette initiative.

« Le séminaire qui s’ouvre aujourd’hui , s’inscrit dans la dynamique impulsée par le Ministère du Tourisme et des Loisirs(Mintoul) ,en matière de renforcement des capacités des différents acteurs intervenant dans l’encadrement et la conduite des activités de loisirs et des œuvres de vacances sur l’ensemble du territoire national » a déclaré le Ministre d’Etat, Ministre du Tourisme et des Loisirs Bello Bouba Maïgari à l’ouverture des travaux le 8 juillet 2020 à Ecopark à Yaoundé. Il faut noter que l’organisation des activités de Loisirs requiert une certaine capacité d’adaptation à un  monde en perpétuelle mutation. Surtout dans un contexte marqué par la pandémie du COVID-19. Le Ministère du Tourisme et des Loisirs ne saurait donc éluder certaines questions à savoir comment organiser les activités de Loisirs dans un contexte de crise sanitaire comme la pandémie de Covid-19 et comment responsabiliser les Collectivités Territoriales Décentralisées dans l’organisation des colonies de vacances.

Une vue des participants à l’atelier.

Cet atelier permettra donc de répondre à ces préoccupations en outillant les participants, parmi lesquels les représentants des Collectivités Territoriales Décentralisées, en matière de connaissances et techniques  de mise en œuvre des mesures barrières, pour éviter la propagation du Coronavirus au sein des colonies. Selon le Ministre d’Etat, Ministre du Tourisme et des Loisirs, «Il s’agit précisément de favoriser l’organisation des activités  de loisirs, sur la base d’un projet pédagogique viable d’une part, et dans le respect des normes d’hygiène et de sécurité d’autre part ». Par ailleurs, comme la loi N°2019/024 du 24 décembre 20219 consacre la décentralisation et fait de l’organisation des activités de loisirs, une compétence  transférée, c’est dans cette perspective qu’il a été jugé utile d’étendre cet atelier de formation aux représentants des Collectivités Territoriales Décentralisées. Le Ministre d’Etat, Ministre du Tourisme et des Loisirs a invité tous les participants à plus de disponibilité et d’ardeur au travail durant les trois jours de formation. « Les acquis de cette formation, vous aideront surement à conduire avec plus d’assurance et de sérénité, les activités de loisirs phares à l’instar des colonies de vacances, des centres aérés et des classes promenades, activités que vous aurez à planifier et à organiser dans le cadre de vos missions régaliennes. C’est pourquoi je vous invite à faire preuve d’abnégation, de disponibilité et d’ardeur au travail afin de capitaliser les enseignements reçus » a-t-il déclaré.

Ericien Pascal Nguiamba

Les délégués régionaux, délégués  départementaux du Tourisme et des Loisirs ainsi que les promoteurs et directeurs des établissements de tourisme et des loisirs viennent d’être interpellés par le Ministre d’Etat, Ministre du Tourisme et des loisirs dans deux correspondances signées le 23 mars 2020, dont yaoundeinfo.com a obtenu copies. Bello Bouba Maïgari leur rappelle les règles essentielles à respecter et à faire respecter dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. Les détails.

Aux délégués régionaux et délégués départementaux du Tourisme et des Loisirs, le Ministre d’Etat Bello Bouba Maïgari a rappelé les règles essentielles  à respecter par tous les personnels et les usagers des structures administratives sous leur responsabilité ainsi que dans les établissements de tourisme et des loisirs de leurs zones  de compétences. Il s’agit de se présenter systématiquement devant le dispositif mis en place à cet effet dans le hall d‘accès ; lavage des mains au savon ou désinfection au gel hydro alcoolique  et thermo-flashage ; Eviter de toucher les rambardes, les murs ou tous les autres objets dans les couloirs ; Ouvrir les portes et fenêtres avec des mouchoirs jetables aseptisés ; Eviter tous contacts physiques(poignées de main, bises, accolades et autres) ; Eternuer ou tousser dans les coudes ou utiliser des mouchoirs à usage unique ; Eviter les regroupements de plus de 3 personnes dans les bureaux et de plus de 10 personnes dans la salle de conférences, tout en respectant la distanciation de sécurité nécessaire de 1 m minimum prescrite.  Le ministre attache du prix au respect scrupuleux de ces consignes gouvernementales et compte sur le sens élevé de civisme et de  responsabilité de ses  collaborateurs.

Quant aux promoteurs et directeurs des établissements de tourisme et des loisirs, le Ministre d’Etat leur a également rappelé les règles essentielles à respecter par tous les personnels, les clients,  et les visiteurs , à savoir, Se présenter systématiquement devant le dispositif mis en place à cet effet dans le hall d‘accès ; lavage des mains au savon ou désinfection au gel hydro alcoolique  et thermo-flashage ; Eviter de toucher les rambardes, les murs ou tous les autres objets dans les couloirs ; Ouvrir les portes et fenêtres avec des mouchoirs jetables aseptisés ; Eviter tous contacts physiques(poignées de main, bises, accolades et autres) ; Eternuer ou tousser dans les coudes ou utiliser des mouchoirs à usage unique ; Eviter les rassemblements de plus de 50 personnes, regroupement de plus de 3 personnes dans les bureaux et de plus de 10 personnes dans les salles de réunion tout en respectant les règles de distanciation de sécurité nécessaire de 1m minimum prescrite.

« Vous voudrez bien réorganiser les activités de vos structures en conséquence et, procéder à la sensibilisation ainsi qu’à un suivi minutieux des personnels, des clients et visiteurs, aux fins d’alerter le gouvernement en cas de nécessité » écrit le Ministre d’Etat Bello Bouba Maïgari, visiblement décidé à barrer la voie au coronavirus dans le secteur Tourisme et Loisirs au Cameroun.

Ericien Pascal Nguiamba

\"\"

Ils ont participé du 13 au 14 novembre 2019 à un atelier de renforcement des capacités organisé par le Ministère du Tourisme et des Loisirs. Cette formation s\’inscrit dans la logique de doter le secteur, des professionnels pétris d\’expérience.
Les infrastructures de Loisirs désignent des espaces bâtis ou non, conçus pour arbitrer des installations et activités de loisirs et ou de vacances. Ces infrastructures de Loisirs comprennent les établissements de loisirs, les parcs de loisirs, les centres de vacances et de loisirs. Le Ministère du tourisme et des loisirs a donc décidé de former les acteurs de ce secteur en renforçant leurs capacités, leurs connaissances dans l’optique d’un meilleur développement des Loisirs et la promotion du tourisme en faveur de la population Camerounaise en général et la jeunesse en particulier. Les travaux avaient pour cadre la salle des conférences de la Direction du Développement des Loisirs, située à l\’immeuble camair-Co à Yaoundé. Après le mot de bienvenue de madame Annie Laurence Sikali, la responsable de cette direction, les travaux ont ensuite été ouverts par M. Bilack Garka, Conseil Technique N°1, représentant personnel du Ministre d’État, Ministre du tourisme et des loisirs, Bello Bouba Maïgari, empêché. En présence du Secrétaire permanent du Conseil National du Tourisme Eitel Akame. La formation portait entre autres sur la maîtrise des normes d\’hygiène et de sécurité, l’éthique, la loi régissant l’activité touristique et de loisirs au Cameroun.
Quant aux exposés de cette formation, ils avaient des thèmes divers : Cadre juridique des activités de loisirs : enjeux, défis et perspectives ; Normes, natures et caractéristiques des infrastructures de loisirs ; Règles d’éthique, d’hygiène et de sécurité dans les centres de loisirs et l’organisation, Suivi et évaluation d’une activité de loisirs : exemple de l’opération INJS Sports, loisirs vacances. Cet atelier s’est achevé par la remise des attestations de formation aux participants. Le Ministère du tourisme et des loisirs compte organiser d\’autres ateliers de formation de ce genre afin d\’assurer la promotion des loisirs saints à travers le pays et surtout doter le secteur, des professionnels pétris d’expérience.

Ericien Pascal Nguiamba