Après la première édition des « 25 Heures de Dakar » organisée en 2019, cette deuxième édition s’est tenue du 21 au 23 juin 2021 dans la capitale Sénégalaise. Elle a connu la participation du Maire de Dakar Soham El Wardini et a réuni les jeunes de la sous-région, notamment AfriYan, ainsi que les partenaires institutionnels.  Zoom sur les grandes retombées de la deuxième édition de ce forum sur les thématiques de Population et Développement dont la participation  en mode vidéoconférence a été offerte au Cameroun le 22  juin 2021.

Elle avait entre autres objectifs de rendre visibles  les trois résultats transformateurs mis en valeur par l’UNFPA et la feuille de route de l’Union Africaine sur le dividende démographique. Cette 2eme édition qui a posé un important jalon vers l’institutionnalisation des 25 heures de Dakar, pour assurer sa pérennité, a permis entre autres  à faire le point sur les progrès dans la mise en œuvre des dix recommandations issues de la première édition des 25heures de Dakar ; Poursuivre la mobilisation des jeunes en faveur des résultats transformateurs, pour assurer l’équité de genre et l’autonomisation effective des femmes et des jeunes ; Renforcer le plaidoyer pour l’accélération de la mise en œuvre de la feuille de route de l’Union Africaine pour tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse ; Renforcer les programmes et services pour les jeunes pour tenir compte des conséquences de la pandémie Covid-19 ; La participation aux  25Heures de Dakar était l’occasion pour tous les acteurs de transformation sociale (artistes, partenaires au développement, société civile) d’élaborer ou de consolider des actions communes durables.

« Cette deuxième édition des 25 Heures de Dakar témoigne de l’engagement de l’UNFPA à accompagner les jeunes à réaliser la vision de l’Afrique qu’ils souhaitent. Malheureusement, la pandémie de COVID-19 nous a empêchés d’organiser cette deuxième édition l’année dernière pour célébrer nos réalisations exceptionnelles un an après Nairobi, y compris nos efforts pour contenir la pandémie et atténuer son impact sur les jeunes, en soutenant nos bureaux dans les différents pays de la région pour continuer à donner une double priorité aux jeunes dans la riposte à la pandémie. Au-delà de cette édition 2021, nous souhaitons que 25 Heures de Dakar devienne un forum qui favorise la collaboration et l’échange entre les jeunes qui œuvrent à la construction du continent africain, une plateforme qui fédère les acteurs de la transformation sociale pour développer conjointement des actions durables, y compris et pas seulement limité à la capture du dividende démographique, même si ce dernier contient l’essentiel des ODD » a déclaré le Directeur régional du Fonds des Nations Unies pour la population(l’UNFPA) en Afrique de l’ouest et du centre, Mabingué Ngom avant d’ajouter que qu’au-delà du rassemblement , le vœu est que «  cet événement permette la création d’un espace symbolique fort qui se matérialise dans une occupation originale des lieux et qui rend visible les actions de l’UNFPA en rapport avec les trois résultats transformateurs et la feuille de route de l’union africaine sur le dividende démographique. ».

Par ailleurs,  au-delà des échanges et des discussions, la participation aux 25Heures de Dakar a été l’occasion pour tous les acteurs de transformation sociale (artistes, partenaires au développement, société civile) d’élaborer ou de consolider des actions communes durables, et de diffuser des sources d’inspiration.  L’UNFPA a promis apporter toit son soutien fera tout ce qui est en son pouvoir pour renforcer les sections d’AfriYAN qui ont besoin de son soutien, en leur fournissant le soutien et les ressources dont elles ont besoin pour devenir des participants actifs dans les organes de décision à tous les niveaux. L’édition 2021 des 25 Heures de Dakar intervient à la veille du Forum Génération Égalité, qui se déroulera à Paris du 30 juin au 2 juillet 2021. Le Forum Génération Égalité mesurera les progrès vers l’égalité femmes-hommes et l’autonomisation des femmes, tout comme nous sommes ici aujourd’hui pour mesurer les progrès vers la réalisation du dividende démographique. Je nous encourage tous à continuer à donner la priorité aux jeunes alors que nous travaillons sans relâche pour atteindre le dividende démographique, les Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030, l’Agenda 2063 de l’Union Africaine » a déclaré Monsieur Mabingué Ngom.

Yaoundeinfo.com

Contact Rédaction 00237 699843976.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *