Plusieurs Organisations de la Société Civile(OSC) ont participé mercredi 21 juillet 2021 à Yaoundé à l’Atelier sur l’appropriation citoyenne de la Stratégie Nationale de Développement Horizon 2030(SND30). Cette activité initiée par le Collectif des ONGs pour la Sécurité Alimentaire et le Développement Rural(COSADER) a pour finalité de permettre en retour à la société civile  d’entretenir les populations locales  au sujet de ce nouveau document de référence et de leur donner des arguments nécessaires sur la redevabilité des pouvoirs publics. Les détails.

La SND30 adoptée par le Cameroun en décembre 2020, est devenue cette année, et ce, jusqu’en 2030, le nouveau document de référence en terme de stratégie de développement du pays. Il poursuit l’objectif global de la vision 2035 qui est celui de faire du Cameroun un pays émergent, démocratique et uni dans sa diversité à l’horizon 2035. Pour y arriver le gouvernement a pensé le développement inclusif du pays  à travers quatre piliers essentiels pouvant contribuer à la transformation structurelle du Cameroun. Ces piliers sont : la transformation structurelle de l’économie ; le développement du capital humain et le bien-être ; la promotion de l’emploi et l’insertion économique ; la gouvernance, la décentralisation et la gestion stratégique de l’Etat. La Société Civile pour sa part, se penche sur la nécessité de s’approprier ce nouveau document de référence de la stratégie de développement du pays, afin de mieux maitriser les contours sur lequel l’Etat s’est appuyé pour améliorer les conditions de vie des populations.

C’est donc ce qui explique l’organisation par le COSADER de cet atelier à l’intention des acteurs de la société civile afin que ceux-ci puissent en retour entretenir les populations locales au sujet de ce nouveau document de référence et de leur donner des arguments nécessaires sur la redevabilité des pouvoirs publics.  Il était donc question au cours de ces assises de Yaoundé, d’approprier de manière citoyenne la Stratégie Nationale de Développement horizon 2030(SND30) à la société civile mais aussi de mobiliser les Organisations de la Société Civile en vue de leur participation citoyenne et responsable à l’appropriation de la SND30 et enfin assurer une appropriation citoyenne de la SND30 par les OSC. Outre les 25 Organisations de la Société Civile présentes, des responsables du Ministère camerounais de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du territoire(Minepat) ont également participé de manière active à cet atelier en vue de faciliter l’appropriation du document aux OSC. Participation active également  de la Présidente du COSADER, Madame Christine ANDELA(photo). Pour Francis André NTOUMBA, Chargé des Finances Publiques et la décentralisation au COSADER, il était question que « la société civile s’approprie la stratégie nationale de développement horizon2030. Parce que c’est un nouvel outil qu’on vient de mettre en route pour le développement de notre pays. C’est un document de référence, c’est une boussole pour le développement de notre pays qui contient des politiques publiques qui doivent améliorer les conditions de vie des populations à la base.  Donc il était important pour nous la société civile de nous l’approprier pour être un facilitateur après de ces populations à la base  pour savoir ce que le gouvernement a pensé pour elles, pour les 10 prochaines années ».  La Société civile camerounaise compte donc désormais travailler en collaboration avec le gouvernement pour une mise en œuvre efficace et efficiente de cette nouvelle Stratégie de développement du pays.

Ericien Pascal Nguiamba Bibiang

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *