Africa Agri forum Live & Huawei Cameroun : quelles stratégies de digitalisation pour booster le secteur agricole ? c’est le fil conducteur  des travaux du forum sur la problématique des défis de la sécurité alimentaire en Afrique tenu le 5 mars 2021 par vidéoconférence et qui a connu la participation du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural Gabriel Baïrobé, Son Excellence Josefa Leonel Sacko commissaire chargée de l’agriculture et du développement rural et de l’économie bleu, ainsi que de l’environnement durable auprès de l’Union Africaine. Loïse Tamalgo le Vice-Président chargé des relations publiques pour l’Afrique subsaharien chez Huawei et Son Excellence Moulay Lahcen Ennahli Senior Vice-Président West Africa d’ OCP Africa. 

Au cours de ce forum modéré par Charlotte Libog d’Afrique Grenier, un constat édifiant a été fait :  L’Afrique à elle seule représente 60% des terres arables mondiales, et jouit de surcroît d’une croissance démographique sans précédent, témoignant de la présence d’un marché considérable. Elle bénéficie aussi de la disponibilité d’une main d’œuvre bon marché, mais également d’un potentiel hydraulique. En dépit de ce potentiel important, l’Afrique reste le seul continent dans le monde qui importe massivement ce qui est consommé par sa population. Toute chose qui ne la permet pas à prétendre à une sécurité alimentaire en l’état actuel des choses. D’où le bien-fondé de ce forum sur les défis de la sécurité alimentaire en Afrique.

« La question de l’agriculture pour nous est très importante et vous nous demanderez certainement pour un équipementier comme Huawei qu’est ce qu’il y a faire, entre les boîtes que nous vendons et l’alimentation. Un trait d’union se trouve entre les deux, il s’agit de l’Afrique qui est le terrain où nous opérons, qui est le terrain où nous pensons que l’avenir va se faire, et l’Afrique où il y a l’opportunité de pouvoir déployer de grandes stratégies. Que ce soit en matière digitale, en matière d’agriculture, tout simplement en Afrique il y a beaucoup à faire pour travailler dans le sens des objectifs de développement durable définis par l’ONU et bien sûr mentionnés dans le programme de l’objectif 2063 de l’UA auxquels nous adhérons sans ambages. Pour nous la technologie, est au service du développement, c’est la 1ère finalité de la technologie… » a déclaré Loïse Tamalgo. Son Excellence Josefa Leonel Sacko a édifié les participants  sur la politique agricole préconisée par l’Union Africaine. « Les Chefs d’Etat et Gouvernement de l’Union Africaine lors de la 33ème Assemblée des Chefs d’Etats et de Gouvernement de l’UA ont adopté la stratégie de transformation numérique en Afrique dans laquelle l’agriculture numérique a une place de choix. Et c’est sur cela que nous sommes en train de travailler, d’essayer de transformer la décision des Chefs d’Etat en action… La technologie et les innovations numériques ouvrent un vaste potentiel inexploité aux agriculteurs, aux investisseurs et aux entrepreneurs pour améliorer l’efficacité de la production et la consommation alimentaire en Afrique…  De l’agriculture de précision à une chaîne d’approvisionnement alimentaire efficace, cette technologie pourrait apporter un avantage économique, social et environnemental majeur… » a déclaré le commissaire chargé de l’agriculture, du développement rural, de l’économie bleue et de l’environnement durable à l’Union Africaine avant d’ajouter que « la technologie et les innovations numériques ouvrent un vaste potentiel inexploité aux agriculteurs, aux investisseurs et aux entrepreneurs pour améliorer l’efficacité de la production et la transformation alimentaire en Afrique ».  Elle a apprécié HUAWEI et suggéré à la multinationale de trouver le moyen de créer une Application « SMART SEEDS » qui pourrait permettre d’identifier et de mieux gérer les plantes pour faciliter et moderniser l’Agriculture en Afrique.

Le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rurale du Cameroun Gabriel Baïrobé, lui, a fait le tour d’horizon sur la stratégie camerounaise impulsé par le Président Paul Biya qui appelle de tous ses vœux à une agriculture de 2nde génération pour résoudre les problèmes de la pauvreté et éradiquer la faim au Cameroun selon les engagements de Malabo et les engagements 2063 de l’Union Africaine. Gabriel Baïrobé a encouragé les efforts de Huawei dans la digitalisation de ce secteur  et à précisé que le gouvernement du Cameroun voit d’un bon œil un partenariat plus poussé avec l’équipementier High-tech chinois Huawei, déjà présent au Cameroun dans d’autres secteurs.

Berthe Alimame

L’évènement majeur de cette semaine à ICT University, l’Université des Technologies de l’Information et de la Communication à Yaoundé c’est le début des inscriptions ce 8 mars 2021. Quant à la Journée d’orientation, elle aura lieu le lundi 15 mars. Bon à savoir, des bus ICT University seront mis à la disposition de tous les étudiants au dispensaire Messassi pour la navette afin de permettre aux étudiants de se rendre sur le campus pour les inscriptions. Même ceux qui n’ont pas pu s’inscrire en ligne peuvent se rendre au campus grâce à ce moyen de locomotion.

ICT University est devenue une institution qui fait la différence avec les autres institutions. Elle a  une très bonne présence physique  et en ligne. Mais l’évènement majeur de cette semaine, c’est les inscriptions. Elles débutent ce 8 mars à ICT university. Et vont se tenir durant une semaine puis dès Lundi 15 mars c’est la semaine de l’orientation.

Il faut dire aussi qu’il y aura des bus disponibles au dispensaire Messassi pour la navette afin de permettre aux étudiants de se rendre sur le campus pour les inscriptions. Même ceux qui n’ont pas pu s’inscrire en ligne peuvent se rendre au campus.

Au cours des échanges par  visioconférence le 27 février 2021 entre la presse et la nouvelle Secrétaire Générale de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie, et le Ministre de la Jeunesse et de l’éducation  Civique(Minjec) depuis Ouagadougou au Burkina Faso, Louisette-Renée THOBI épouse ETAME NDEDI a été chaleureusement félicitée par le Ministre Mounouna Foutsou pour sa brillante élection.

La cérémonie a été lancée par le Chef de la Cellule de Communication David KETEM rappelant le but de la rencontre, notamment à l’effet de recueillir les impressions de la nouvelle Secrétaire Général de la CONFEJES et avoir la stratégie du Gouvernement pour arriver à cette élection. Il s’est agi d’échanges par  Visioconférence entre la presse et la nouvelle Secrétaire Générale de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie et le Minjec depuis Ouagadougou au Burkina Faso. Rappelons que ces échanges font suite à la très récente élection de Mme Louisette-Renée THOBI épouse ETAME NDEDI au poste de Secrétaire Général de la CONFEJES. Dans son propos liminaire, le Ministre de la Jeunesse et l’Education Civique Mounouna Foutsou a félicité la nouvelle Secrétaire Générale pour avoir bravé tous les obstacles et a remercié les partenaires ministériels qui ont participé à cette victoire du Cameroun, ainsi que celle de son Chef de l’État, Paul BIYA, qui a soutenu particulièrement les initiatives menant à cette réussite.

Louisette-Renée THOBI épouse ETAME NDEDI, la nouvelle Secrétaire Général de la CONFEJES prenant la parole a remercié tous ceux qui ont activement participé à son élection à ce poste, notamment le Président de la République Paul BIYA, Chef de l’État ainsi que MOUNOUNA FOUTSOU, Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique, Président en exercice de la Cellule Nationale de la CONFEJES. Elle a précisé toutefois que les échanges à proprement parler se tiendront à une date ultérieure.

Le Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique MOUNOUNA FOUTSOU a réitéré le caractère ultérieur des échanges, et précisé que le Chef de la DCOOS devra transmettre les éléments relatifs au procédé ayant mené à l’élection de la nouvelle Secrétaire Générale ainsi que sur l’heureuse candidate et l’institution concernée afin de pouvoir rapidement médiatiser ces informations auprès du public. En effet, a-t-il souligné, c’est une responsabilité importante pour tous, la nouvelle Secrétaire Générale de la CONFEJES et le Cameroun.

Yaoundeinfo.com contact 00237 699843976

Le député du Mayo-Danay Sud(Région de l’Extrême-Nord) qui a été reçu en audience par le Ministre des Arts et de la Culture du Cameroun, le Dr Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt le 23 février 2021 à Yaoundé, était porteur d’une importante doléance dans le cadre du développement de la culture dans sa circonscription politique.

Le Ministre des Arts et de la Culture Bidoung Mkpatt(au centre) avec son invité l’honorable Célestin Tabouli à sa gauche.

« Le Ministère des arts et de la culture c’est l’élément qui magnifie le vivre-ensemble au Cameroun, il est donc question de nous rapprocher de ce département ministère afin de pouvoir au niveau de ma circonscription politique le Mayo-Danay sud, d’y implanter quelque chose qui puisse mettre les gens ensemble, la maison de la culture. Et c’est cette doléance que je suis venu porter au Ministre des arts et de la culture, le Dr Bidoung Mkpatt pour qu’il essaye pendant les années prochaines de faire une programmation en terme de construction de la maison de la culture dans ces quatre arrondissements » a déclaré l’honorable Célestin Tabouli au sortir de l’audience avec le Dr Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt qui avait à ses côtés ses plus proches collaborateurs.  Il faut noter que la culture du Mayo Danay Sud est très riche avec notamment le Gourna qui s’exhibe à Yaoundé et partout au Cameroun. Il y a les autres danses traditionnelles qu’on observe pendant les festivals et c’est une culture très riche. Aussi, il faut avoir des maisons pour pouvoir pérenniser cette culture, parce qu’un peuple sans culture est appelé à disparaitre. « Il est donc question de pouvoir les sécuriser dans des maisons qui pourraient servir à la génération future » a dit le député.

En rappel, les peuples Toupouri sont à cheval sur deux pays, le Cameroun et le Tchad. Il est donc question qu’une fois ces maisons de la culture construites, l’on pourrait étendre en fonction des élites qui constitue la population Toupouri, de pouvoir également implanter quelque chose de ce genre à côté du Tchad, a suggéré l’honorable Celestin Tabouli.

Ericien Pascal Nguiamba

 

En prélude à la rentrée de mars 2021,  ICT University organise une journée portes ouvertes le samedi 27 février 2021 des 10 heures précises. Professionnels, étudiants, élèves, venez découvrir le magnifique campus de cette belle Université des Technologies de l’Information et de la Communication sis à Messassi à Yaoundé. Au programme de cette Journée portes ouvertes, visites guidées, exposés sur les filières  professionnalisâtes, cocktail et divertissement. Des bus ICT-U seront mis à votre disposition à partir du dispensaire Messassi pour le Campus de cette belle Université des TIC. Plus d’infos  et contacts sur ce lien.

Professionnels, étudiants, élèves, passionnés des TIC et de l’entrepreneuriat ne manquez pas cette ultime occasion de bénéficier d’une orientation académique satisfaisante au cours de cette journée portes ouvertes samedi 27 février 2021 des 10heures précises. Des bus ICT seront mis à votre disposition à partir du dispensaire Messasi pour le Campus de cette belle Université des Technologies de l’information et de la communication. Vous êtes passionnés des TIC et de l’entrepreneuriat ne manquez pas cette ultime occasion de bénéficier d’une orientation académique satisfaisante. Des bus ICT seront mois à votre disposition à partir du dispensaire Messassi.

Contact voir l’affiche.

L’Inspecteur numéro 2, le Chef de brigade nationale de contrôle de la conformité sociale  des projets, nommés par un décret du Premier Ministre, Chef du gouvernement, et des responsables des services centraux nommés par arrêté du Ministre des Affaires Sociales, ont été installés à leurs fonctions respectives le 19 février 2021 au cours d’une cérémonie présidée au Palais des Sports de Yaoundé par Madame le Ministre des Affaires Sociales Pauline Irène NGUENE. Des distinctions honorifiques ont également été décernés à des responsables du Minas. Les grands défis à relever par les promus.

Le Ministre Pauline Irène NGUENE félicitant les promus.

Les deux responsables nommés par le Premier Ministre le 16 novembre 2020   viennent respectivement de l’inspection générale et de l’Administration centrale. Il s’agit de l’inspecteur  N°2 Madame Ndifor, Inspecteur Principale des Affaires Sociales,  et du Chef de la brigade nationale de contrôle de la conformité sociale  des projets, Madame Ngo Soga caroline, conseiller principal de jeunesse et d’animation. D’autres responsables ont été nommés dans les services centraux par un arrêté du ministre des affaires sociales signé le 12 octobre 2020. « Je vous prescrits, le respect des principes déontologiques et éthiques qui sont l’essence du service public  notamment  le sens de l’intérêt  général, la gestion rationnelle des ressources publiques. Je vous exhorte donc à faire preuve de respect et de loyauté  vis-à-vis de vos hiérarchies respectives ; discipline et de rigueur dans la gestion des biens  mis à votre disposition ; ponctualité et assiduité au travail ; d’obligation de rendement ; probité et de respect de la chose publique  dans l’exercice quotidienne de vos tâches ;  lisibilité , de visibilité et de transversalité dans la réalisation de vos activités ; respect et de valorisation des partenaires , ainsi que de votre clientèle cible » a déclaré le Ministre des Affaires Sociales Pauline Irène NGUENE. « Vous devez vous mettre à la tâche, plus que par le passé afin que notre performance soit plus accrue  et que notre clientèle soit satisfaite. Notre département ministériel a besoin d’hommes et de femmes au professionnalisme avéré pour apporter des solutions durables aux attentes des personnes socialement vulnérables » a ajouté le Ministre des Affaires Sociales.  Pauline Irène NGUENE reste d’ailleurs « disposée à prêter une oreille attentive » à toutes leurs propositions et suggestions et à leur apporter tout le soutien dont ils auront besoin pour accomplir leurs missions respectives de manière idoine.

Ericien Pascal Nguiamba

 

ICT University, l’Université des Technologies de l’information et de la communication, située à Yaoundé au  lieu-dit Messassi dispensaire,  annonce aux étudiants francophones et aux patents, que la Section Francophone est  toujours sous bourse partielle. Les étudiants francophones ne payeront donc pas la totalité de la scolarité. D’autres informations utiles et contacts de cette belle université.

Le Semestre de Mars ouvre bientôt ses portes! il est temps de vous faire enregistrer et de rattraper le temps perdu. Cliquez sur le lien suivant :https://ictuniversity.org/application-form pour postuler. NB: Des bourses partielles sont offertes en section Francophone; Pour en bénéficier,bien vouloir nous contacter aux numéros : +237 682 388 572/+237 678 764 037 (whatsapp) Site web:www.ictuniversity.edu.cm

Le Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique(Minjec) Mounouna Foutsou a présidé une réunion d’évaluation de l’organisation de la 55ème édition de la Fête de la Jeunesse élargie aux partenaires et les leaders des organisations de jeunesse, le Vendredi 19 Février 2021 dans la salle de conférence de son département ministériel à Yaoundé.

MOUNOUNA FOUTSOU s’est dit Satisfait de l’effervescence de la fête, et a adressé ses félicitations aux jeunes qui ont su braver le contexte sanitaire lié à la pandémie Covid-19.  Il est à noter que c’est la toute première fois que cette fête est célébrée dans un contexte particulier. Cette célébration a été axée sur un format mixte c’est-à-dire en présentiel et en numérique d’où l’innovation village.jeunesse.cm .Cette innovation a aussi permis la retransmission en direct de nombreuses activités. Les TIC ont été un excellent point d’encrage Pour la célébration de la 55ème Édition de la Fête de la Jeunesse .Il est important de s’adapter à l’évolution. Pendant cette rencontre le Directeur de l’Éducation Civique et de l’Intégration Nationale, Madame MAHA HADJA Épse IBRAHIM a fait un résumé exhaustif des activités menées. Il en ressort que:  le format mixte, au regard du contexte, a permis de mettre en œuvre des activités en présentiel et en virtuel dans le strict respect des mesures barrières. Ces Activités relayées en ligne sur les plateformes existantes via plusieurs axes: Activités de lancement dans la région de l’extrême-Nord (Méri) ; Les activités d’information, de formation et d’échanges ; Les activités de sensibilisation ; Les activités d’insertion socioéconomique ; Les activités de référence et des partenaires. Aussi bien au niveau national que de la Diaspora, le comité d’organisation a veillé sur le strict respect des mesures barrières. L’intervention des institutions partenaires, a été ouverte par M. Younoussa Moussa, Représentant du Ministre de la Communication qui souhaiterait recevoir les questions relatives aux Hang-Out bien avant le Jour-J. Mme Fadimatou IYAWA, Présidente du Bureau Exécutif National du Conseil National de la Jeunesse, a transmis le vœux d’accentuer la collaboration avec le MINJEC. En ce sens, les jeunes ressortent ressourcés de cette célébration et en redemande encore plus. Il est à féliciter la participation de jeunes des dix régions qui ont pu partager leurs interrogations avec les membres du gouvernement. Une  doléance a été faite pour que le Hang-Out soit aussi reproduit pour d’autres manifestions à l’exemple de la Fête Nationale de l’unité.
Le Président régional (Littoral) du CNJC, a déroulé avec beaucoup de fierté les activités menées par les jeunes de cette région. Monsieur Arsène TEMA BIWOLE,  a partagé ce moment de bilan en  exprimant sa gratitude d’avoir été associé à la célébration de de cette 55ème Édition de la Fête de la Jeunesse.
Malgré la distance, il travaille sur la participation de la diaspora pour la valorisation de la créativité des jeunes. Depuis les États Unis, Fabien Lyonga (Organisateur du Hang-Out avec la diaspora), a félicité la bonne collaboration avec le MINJEC et souhaite que les jeunes d’ici et d’ailleurs multiplient des initiatives en faveur de la paix et la promotion de l’Education Civique. Les députés de jeunes ont été représentés avec l’intervention de l’honorable MBOTO de Bafia Très satisfait de la disponibilité du MINJEC pendant leur séjour à Yaoundé et a fait la promesse de mener à bien leurs missions en faveur des jeunes. Africa Network of Germany, représenté par Carolina TANG, a travaillé avec le PARI-JEDI pour renforcer l’insertion des jeunes au Cameroun. Ainsi, elle a renouvelé sa franche collaboration avec le MINJEC dans les différentes compagnes relatives à leur engagement au côté des jeunes. Les recommandations du Ministre de la Jeunesse et de l’Education Civique sont allées à l’endroit des Hauts Responsables du MINJEC. Il est question de mettre en place une équipe de travail pour exploiter les suggestions venant des administrations, structures partenaires et des jeunes. Le Ministre MOUNOUNA FOUTSOU, dans son mot de clôture a tenu à remercier les uns et les autres pour leurs implications au vu de le réussite de cette célébration et que les recommandations soient fortement prises en compte par l’équipe qui sera mise sur pied. Les participants (En présentiel et en ligne) à cette réunion d’évaluation,  ont tour à tour évoqué le déroulé de leurs activités sur le terrain lors de ce moment de ferveur Patriotique que fût la célébration de la Fête de la Jeunesse 2021.

C’est dans une bonne ambiance que s’est achevée cette réunion d’évaluation de l’organisation de la 55ème édition de la Fête de la Jeunesse élargie aux partenaires et les leaders des organisations de jeunesse.

Yaoundeinfo.com

Contact rédaction 00237 699843976. 

Le Ministre des Arts et de la Culture(Minac), Dr Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt a présidé la cérémonie de signature et de remise officielle des décisions encadrant le droit d’auteur, le 16 février 2021 au Musée national à Yaoundé. Le Minac a invité les Présidents des Conseils d’Administration des Organismes de Gestion Collective à faire de ces textes un bon usage, rigoureux, professionnel et prospectif.

« Je vous réitère mes encouragements pour accélérer le processus d’assainissement du droit d’auteur , de continuer à transcender vos divergences, querelles et division qui ont permis l’heureux consensus ayant abouti à l’avènement des textes importants  qui vont être mis à votre disposition, à l’occasion de la réunion de ce jour , et qui permettront aux organismes de gestion collective d’atteindre  les missions qui leurs sont assignées » a déclaré le Ministre des Arts et de la Culture, peu avant la remise solennelle desdits textes aux différents Responsables des Organismes de gestion collective.  Il est important de rappeler  que la redevance au titre de la copie privée des vidéogrammes et phonogrammes, véritable gisement du droit d’auteur et l’introduction du numérique dans le commerce artistique impose de revoir la manière de penser la perception et la répartition du droit d’auteur  et des droits voisins  a souligné le Ministre Bidoung Mkpatt. D’ailleurs au vu des incompréhensions observées sur cette question, le Ministre des arts et de la culture a fortement instruit une relecture des deux textes susmentionnés, afin d’éviter la suspicion  et les polémiques. « Aussi, ces nouvelles décisions consensuelles permettront  à la Société Camerounaise des Droits voisins  de se déployer pleinement dans ses missions en toute complémentarité avec les autres Organismes de Gestion Collective » a dit le Ministre Bidoung Mkpatt. Pour lui, cette étape désormais franchie, donne corps à la vision stratégique du Chef de l’Etat  Paul Biya, quant au rôle que doit jouer le sous-secteur Arts et Culture pour la consolidation de l’unité nationale en général et plus particulièrement dans le maintien de la cohésion sociale à travers le paiement effectif des redevances dues aux artistes.

Ericien Pascal Nguiamba

Des journées portes ouvertes auront lieu à ICT-University( l’Université des Technologies de l’Information et de la Communication)  à son campus de Yaoundé sis au lieu-dit Messassi dispensaire les 25, 26, 27. Le Semestre de Mars ouvre bientôt ses portes. Et des bourses partielles sont offertes en section Francophone. Avis à tous les étudiants francophones. Lire.

Découvrez les modalités d’inscription à cette université des Technologies de l’Information et de la Communication située au lieu-dit  Messassi dispensaire à Yaoundé.

Le Semestre de Mars ouvre bientôt ses portes! il est temps de vous faire enregistrer et de rattraper le temps perdu. Cliquez sur le lien suivant :https://ictuniversity.org/application-form pour postuler. NB: Des bourses partielles sont offertes en section Francophone; Pour en bénéficier,bien vouloir nous contacter aux numéros : +237 682 388 572/+237 678 764 037 (whatsapp) Site web:www.ictuniversity.edu.cm

yaoundeinfo.com