Ces six nouvelles Conventions ont été signées mardi 13 juillet 2021 entre la République du Cameroun et le secteur privé dans le cadre de la mise en œuvre de la Loi N°2017/015 du 12 juillet 2017 modifiant et complétant certaines dispositions de la Loi N°2013/004 du 18 avril 2013 fixant les incitations à l’investissement privé en République du Cameroun. A l’Agence de Promotion des Investissements(API), l’on parle d’un volume global d’investissements projetés de plus de 57 milliards de FCFA de ces six nouveaux opérateurs économiques. Les détails.

Photo de famille. Le DG avec les nouveaux investisseurs.

Les six nouveaux investisseurs qui ont signé des conventions avec l’Agence de Promotion des Investissements viennent de diverses régions du Cameroun. Il s’agit de Tractafric Equipement Kribi Succursale qui a pour secteur d’activité l’industrie manufacturière, avec un investissement prévisionnel de 3 014 500.000 de FCFA et 11 emplois projetés ; la Résidence Hôtelière Nzakou Sarl, qui va opérer dans le secteur de l’industrie du tourisme et loisir avec un investissement prévisionnel de 12 304 296 265 de FCFA et 623 emplois projetés ; la SCI ACAN-F qui va opérer dans les logements sociaux avec un budget prévisionnel de de 2000 000 000 de FCFA et 110 emplois projetés ; MOLA SARL qui a pour secteur d’activité l’industrie du bois avec un investissement prévisionnel de 2 636 491 088 de FCFA et 135 emplois projetés. Il y a également EB SOLAIRE SA qui va opérer dans le domaine de l’industrie avec un investissement prévisionnel de 22 000 000 000 de FCFA et 1 015 emplois projetés, et AGRIVAR CAMEROUN S.A qui a pour secteur d’activités l’industrie agroalimentaire avec un investissement prévisionnel de 15 500 000 000 FCFA et 783 emplois projetés. Ces conventions signées mardi 13 juillet 2021 au siège de l’API sis au quartier Bastos à Yaoundé ont un total de 2777 emplois projetés et un total d’investissement prévisionnel de 57 455 287 353 FCFA. Selon Marthe Angeline Minja le Directeur Général(DG) de l’API, « A ce jour, il faut le dire , pour l’apprécier que depuis 2014, année de la mise en œuvre effective des dispositions de la Loi du 18 avril 2013, un total de 248 Conventions ont déjà été signées entre le gouvernement et le secteur privé, sous l’accompagnement bienveillant de l’Agence de Promotion des Investissements(API), pour un volume global d’investissements projetés de 4048 milliards de FCFA et une estimation de 84 mille emplois prévisionnels directs à créer ».

Ericien Pascal Nguiamba

 

\"\"

Ces Conventions ont été signées le 28 juin 2018 dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle Loi n°2017/015 du 12 juillet 2017 modifiant et complétant certaines dispositions de la Loi n°2013/004 du 18 avril 2013 fixant les incitations à l’investissement privé en République du Cameroun.

C’est  le Directeur Général de l’Agence de Promotion des Investissements(API) Marthe Angeline Minja qui représentait le gouvernement à cette cérémonie de signature de ces quatre nouvelles conventions avec ces quatre groupes d’investisseurs privés. Il s’agit de la Société Tagidor Garden Hôtel SA dont le projet d’investissement porte sur la construction de trois complexes touristiques à Bangou et  Dschang à l’Ouest Cameroun et à Kribi au Sud du pays, avec un montant d’investissement estimé à 23 milliards de FCFA et un nombre de 1209 emplois directs projetés.

Autre signataire, la Société Engineering  construction manufacturing  and trading sarl dont le projet d’investissement porte sur la mise en place  d’une cimenterie à Douala  avec un montant d’investissement estimé à 15 milliards de FCFA et un nombre de 73 emplois directs projetés. Il ya également la Société Franco et compagnie SARL dont le projet d’investissement porte sur la constriction d’un hôtel quatre étoiles à Yaoundé, avec un montant d’investissement estimé à 6 milliards de FCFA et un nombre de 80 emplois directs projetés.

\"\"

La quatrième société signataire de cette convention , n’est autre que la Société Comgry S.A  dont le projet d’investissement porte sur la mise en place d’une usine de transformation de la sciure et copeaux en biomasse à douala, avec un montant d’investissement estimé à 2 milliards de FCFA et un nombre de 94 emplois directs projetés. Pour le Directeur Général de l’API «  Depuis 2014, année de la mise en œuvre effective des dispositions de la Loi du 18 avril 2013, un total de 157 conventions ont déjà été signées  entre le gouvernement et le secteur privé, sous l’impulsion de l’Agence de Promotion des Investissements, pour un volume global d’investissement projetés de 3424 milliards 656 millions  753 milles 912 FCFA et une estimation de 55 milles 201 emplois prévisionnels directs ».

Il faut noter que « ce nouveau dispositif incitatif à l’investissement privé permet d’assurer un accompagnement rapproché des investisseurs à travers notamment un système simplifié et allégé des procédures administratives » explique Marthe Angeline Minja.

Ericien Pascal Nguiamba.

\"\"

Un buffet impressionnant arrosé du vin whisky et champagne. A l’honneur des hommes et femmes des médias. La raison de cette réception était pourtant simple…

Marthe Angeline Minja, Directeur Général de l’Agence de Promotion des Investissements a offert cette réception à la presse pour remercier les journalistes pour la bonne couverture qu’ils ont assurée avant pendant et après le Cameroon Investment Forum(CIF) dont la deuxième édition s’est tenue du 9 au 10 novembre 2017 à Douala.

\"\"

Je suis contente du travail que vous avez abattu. Grace à vous cette deuxième édition a été un grand succès. Et je souhaite que les prochaines éditions réussissent également » a déclaré madame le Directeur General de l’API. Elle a rassuré les patrons de presse dont les factures n’ont pas encore été payées de garder leur mal en patience. « Vos factures seront payées…Nous suivons juste des procédures » a-telle lancé.

Cette rencontre conviviale entre le Directeur Général de l’API et les journalistes a été saluée par ces derniers qui ont décidé d’être désormais des partenaires de l’API. Un Catalogue du Forum a été offert à chaque journaliste.

Ericien Pascal Nguiamba